Projet d’électrification rurale de 62 localités

Yaya du TOGO et Adovelande de la BOAD signent le début

Une enveloppe de 6 milliards de francs CFA pour financer un projet d’électrification rurale décentralisée de 62 localités dans les cinq (5) régions du Togo à partir de système solaire photovoltaïque (Togo) a été annoncée par la Banque ouest africaine de développement (BOAD), au cours de la 102ème session ordinaire à Ouagadougou au Burkina Faso en septembre dernier.

Ce financement a fait l’objet d’un accord entre le président de la BOAD, Christian Adovelande et le ministre togolais de l’Economie et des finances, Sani Yaya ce vendredi.

Ce nouveau financement porte à 70 milliards de francs CFA, le montant de l’accompagnement de banque au Togo dans le domaine de l’énergie et à 496 milliards toutes les interventions de la BOAD au Togo.

« L’impact de l’électricité sur la croissance économique et l’amélioration du bien-être de nos populations n’est plus à démontrer. L’accès à la ressource énergétique par un approvisionnement fiable en quantité suffisante et à des prix concurrentiels est un facteur essentiel au développement. C’est au regard de ces contraintes que la BOAD accorde une grande priorité à la satisfaction des besoins des populations de notre espace communautaire », a indiqué M. Adovelande, le président de l’institution qui finance.

Le geste, selon lui, est mû par la lutte pour l’amélioration du bien-être des populations de l’espace communautaire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

A travers cette nouvelle intervention, votre institution manifeste une fois encore sa détermination à accompagner le gouvernement togolais dans la mise en œuvre de sa Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE) consolidant ainsi l’amélioration des principaux leviers économiques

Au cours de sa 102ème session ordinaire, la BOAD avait aussi décidé de financer 8 autres projets dans les autres pays de l’UEMOA que sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

La réalisation de ce projet d’électrification courant 2018 permettra de raccorder les abonnés basse tension, de fournir de l’éclairage public et de procéder à l’installation électrique intérieure des abonnés pour faire passer le taux d’électrification rurale à 7,5% en 2018, contre 6% actuellement. Au total 12.300 ménages supplémentaires auront de l’électricité en 2018.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don