Crise dans l’enseignement

Vers un dénouement total ?

Les ministres Gilbert Bawara de la Fonction publique, du travail et de la réforme administrative et Pr Komi Paalamwé Tchakpélé des Enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle ont rencontré ce lundi les responsables des sept (7) centrales syndicales.

Il ressort de cette rencontre consacrée à un passage en revue des sujets d’intérêt commun que sur l’ensemble des préoccupations et des revendications exprimées par les syndicats, seule la question du statut particulier continue véritablement à cristalliser la tension.

A ce propos, il a été convenu de la mise en place dès le mois de janvier d’un groupe de travail comprenant les membres du CPC élargi aux centrales syndicales ainsi que les organisations de parents d’élèves. Il est même possible que la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET), le regroupement des 4 syndicats grévistes, sera associé aux débats comme l’ont demandé au gouvernement lors de la rencontre, les responsables des sept (7) centrales syndicales.

L’information a été rendue publique par un communiqué conjoint des deux (2) ministres. « Des mesures complémentaires et durables seront préconisées relativement à l’ensemble des défis et des enjeux touchant au secteur de l’éducation », indique le communiqué.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don