Enseignement supérieur

Une nouvelle politique de bourses et stage bientôt en vigueur

Une nouvelle politique de bourses et de stage basée sur l’excellence, avec à la clé, un Fonds d’appui aux études supérieures (FAES) été validée ce jeudi à Lomé au cours d’un atelier réunissant les acteurs et partenaires de l’enseignement supérieur au Togo.

Les travaux ont été dirigés par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Octave Nicoué Broohm.

A l’ouverture des travaux de validation de cette rencontre, le ministre a convié les participants à ne ménager aucun effort pour dans les réflexions visant à diversifier les ressources nécessaires pour atteindre les objectifs.

Il s’agira de créer une structure qui couvre le soutien de l’Etat, combine d’autres sources de revenus afin de mieux répondre et aux besoins des jeunes togolais dans leur volonté de mener à terme leur parcours de formation. L’Etat va favoriser la mise en œuvre d’un dispositif de prêt étudiant à l’intention de ceux qui en feront la demande afin qu’ils puissent poursuivre les études de leur souhait dans les meilleures conditions », a-t-il ajouté.

Suivant les mécanismes d’application des différents textes et les documents de décrets d’application de cette nouvelle politique, les mentions les mentions assez-bien, bien et très bien au Baccalauréat sont érigées en mention d’excellence.

Pour être bénéficiaire des bourses et stage décidées dans la nouvelle politique, le nouveau bachelier doit être âgé de 22 ans au plus.

Cette politique de bourses et de stage validée ce jour, sera bientôt soumise au conseil des ministres. Si elle est adoptée avant le début de l’année académique 2016-2017, elle s’appliquera au cours de cette nouvelle année.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don