Championnat militaire et paramilitaire 2015

Une finale de coups de poing

Décidément, le football togolais est malade, vraiment malade. A la fédération togolaise de football, les guerres de personnes polluent l’atmosphère au point que les principaux dirigeants n’arrivent jamais à s’entendre sur le minimum pour faire bouger les lignes...et aller de l’avant. Les résultats sont là et tout le monde se plaint. Pas de championnat.

Voilà que la grande muette aussi rentre dans le jeu. Alors même que le monde sportif se ruait vers les stades pour suivre le championnat militaire, c’est à un spectacle désolant qu’il assiste. Au cours de la finale qui se disputait ce vendredi entre le Régiment Para Commando de la Garde Présidentielle et le Corps de la Police nationale, une bagarre généralisée s’est installée.

En effet, pendant que les deux équipes étaient à 0-0, l’arbitre de la rencontre siffla un penalty à la 89è minute en faveur de la Police. « Ici ? », commencèrent par vociférer les hommes en treillis. Du coup, il y eut une vive protestation. Et les disciplinés deviennent subitement indisciplinés. Ont commencé alors des coups de pied et de poing sur tout ce qui a rapportavec la police. La bagarres’est généralisée.

Malgré les rappels à l’ordre des supérieurs, rien n’y fit. On ne fait que taper. Les policiers ont également riposté mais les forces en présence étaient loin d’être légales.

Le bilan fait état de plusieurs blessés. C’est malheureusemnt ça le footau Togo !

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don