Selon les scientifiques

Un mois sans alcool serait très bénéfique pour la santé

La consommation de l’alcool est à priori un danger pour la santé. Arrêter de consommer de l’alcool pendant un mois peut sembler anodin, mais les effets bénéfiques pour la santé se remarquent très vite.

Si vous souhaitez passer de meilleures nuits, augmenter votre énergie et perdre un peu de poids, c’est le moment de passer en phase de désintoxication. Vous augmentez également vos chances de réduire votre apport d’alcool sur le long terme.

La perte de poids qu’est-ce que sait ?

Les boissons à base d’alcool sont pleines de calories. Un verre de vin blanc peut contenir jusqu’à 121 calories, et un verre de bière, 150 calories. Diminuer même de quelques verres par semaine sa consommation aide à réguler son poids.

Etre de bonne humeur, un bien nécessaire pour la santé ?

Etre de bonne humeur évite le stress mais ce n’est pas boire un ou deux (3) verres d’alcool qui pourra nous donner l’impression d’être de bonne humeur et plus détendus or cet effet ne dure pas. La prise d’alcool, surtout en grande quantité, peut affecter les connexions du cerveau qui concernent l’humeur, l’anxiété, le stress et la dépression. Pour garder le sourire sur le long terme, mieux vaut éviter les boissons alcoolisées.

Eviter l’alcool pour avoir un meilleur sommeil ?

Plusieurs études ont prouvé que l’alcool nous empêche de bien dormir. C’est une illusion quand on pense que l’alcool permet de bien dormir. Même si l’endormissement est plus rapide, les phases de sommeil léger et les risques d’insomnie augmentent. C’est pourquoi les personnes qui consomment de l’alcool le soir se réveillent souvent en plein milieu de la nuit.

Comment avoir un estomac plus sain ?

Une faible quantité d’alcool peut irriter l’estomac en augmentant la production d’acide. Ce qui peut engendrer une inflammation pouvant se traduire par une gastrite, caractérisée par des douleurs, des vomissements et de la diarrhée. Une prise d’alcool importante et régulière peut même provoquer des saignements au niveau de l’estomac. Alors pour une meilleure qualité de vie, faites une privation d’alcool pendant un mois. Et répétez cela plusieurs fois dans l’année.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don