Intégration du Maroc dans la CEDEAO

Un accord de principe avant une probable adhésion

Les Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO ont donné dimanche leur accord de principe à l’adhésion du Maroc dans ladite organisation ouest-africaine.

A la requête du Royaume du Maroc d’intégrer la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) en qualité de membre à part entière, les Chefs d’Etat et de gouvernement de l’institution sous-régionale donnent leur accord de principe.

« La Conférence donne son accord de principe pour l’adhésion du Royaume du Maroc eu égard aux liens forts et multidimensionnels de coopération avec les Etats membres », a indiqué ce 04 juin le président de la Commission de la CEDEAO, Marcel De Souza en lisant le communiqué sanctionnant le 51ème sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation sous-régionale.

Le Maroc doit néanmoins attendre les conclusions des travaux de ladite Commission qui devrait se prononcer sur les implications de son intégration lors de la prochaine session de la CEDEAO.

En rappel, la CEDEAO compte aujourd’hui quinze (15) pays, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée Conakry, la Guinée Bissau, le Liberia, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigéria, le Sénégal et le Togo.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don