Lutte contre le terrorisme

Twitter agit

Les réseaux sociaux sont souvent taxés de ne pas lutter contre l’extrémisme mais d’être des canaux d’incitation au terrorisme. Twitter, lui affirme son engagement à limiter le mal. Il a annoncé avoir supprimé plus de 200 000 comptes cette année.

Les utilisateurs de Twitter le savent : il est interdit de poster des messages à caractère terroriste. Aussi un utilisateur lambda peut signaler une publication qu’il juge incitant à la violence. Ces mesures du géant du Web payent.

En effet, le média social a publié de nouveaux résultats dans sa lutte contre le fléau terroriste. Ses responsables ont annoncé avoir suspendu sur les six derniers mois environ 235 000 comptes qui feraient l’apologie du terrorisme.

Avec ces nouveaux chiffres, ce sont plus de 350 000 compte que Twitter a suspendu depuis un an.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don