A la fête de la bière 2014

Trimua et Me Isabelle main dans la main à la danse

Le 08 Novembre 2014, à l’apothéose de la fête de la bière qui s’est déroulée à l’espace aéré de la Beceao à Baguida, l’ambiance était au grand jour. Des amoureux de la bonne bière ont fait nombreux le déplacement. Moment de joie et de plaisir, l’évènement malgré son caractère festif, continue de faire parler de lui sur un fait, un fait rare que le public n’oubliera pas de si tôt.

En effet, à l’espace aéré de la Béceao, au moment où certains étanchaient leur soif à loisir, d’autres ont choisi le moment pour se rappeler le bon vieux temps. Et c’est normal pour détendre l’atmosphère. Seulement, les convives s’attendaient à voir tout sauf, les hommes et femmes qui animent la vie politique du pays.

Ce qu’a admiré les uns et les autres, c’est de voir la couleur bleu-blanc (Unir) s’entremêler avec l’orange (Anc) et ensemble, main dans la main, exécutant des pas de danses. Cela n’arrive pas tous les jours et les Togolais le savent très bien. Ils sont habitués à les voir se lancer des pics tous les jours par médias interposés.

Pour certains, à écouter les interventions des hommes et femmes politiques du Togo, on dirait des individus qui ne sont pas en mesure de se serrer la main. Et justement, l’Anc et l’Unir ont démontré le contraire à Baguida.

Qui l’eût cru ? Voir Christian Trimua, Secrétaire d’Etat à la Présidence, l’un des ténors du parti Unir et un dur à cuir du régime et Mme Isabelle Améganvi, députée Anc au parlement, la branche radicale de l’opposition, entrelacés sur une piste de danse, l’image doit rester gravée dans les esprits.

Le spectacle offert par les deux personnalités a attiré l’attention de beaucoup de personnes qui ont dû se lever de leur table pour s’assurer que, c’est bel et bien Me Améganvi et Trimua.

En réalité, cette scène ne doit en principe attirée l’attention des uns et des autres si les hommes et femmes arrivent à sensibiliser leurs militants et sympathisants sur l’importance des relations humaines et le sens du patriotisme qui doit prendre le dessus des considérations partisanes et politiques.

La partie de danse offerte par Trimua et Me Améganvi a fait le tour des réseaux sociaux. Cette image seule traduit beaucoup de choses pour le Togo.

Dans un premier temps, cela prouve à suffisance que le Togolais peut aussi faire comme les autres en laissant de côté ce qui les oppose et penser plus à ce qui les unit : le Togo.

Dans un second temps, montrer que la réconciliation est possible si chaque bord politique met un peu d’eau dans son vin. Me Isabelle Améganvi et Christian Trimua ont montré que, malgré le climat tendu politiquement, l’Union pour la République (Unir) et l’Alliance Nationale pour le Changement (Anc) ne sont pas des ennemis.

Les organisateurs de cette fête de la bière lors de son apothéose, pourraient décerner la couronne du roi et de la reine de la Bière 2014 à ces deux personnalités.

Malheureusement, c’est Mlle Délali Agbovor et Folly Kuevidjin qui ont ravis la vedette

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don