Présidentielle 2015

Timide, le premier jour de campagne

ça a effectivement démarré, mais très timidement, ce jour 1 de la campagne électorale comptant pour l’élection présidentielle du 25 avril 2015.

En effet, lancée officiellement ce jeudi 9 avril par un décret présidentiel, la campagne électorale a pris effet à partir de ce vendredi 10 avril à 00 heure. Elle prendra fin le jeudi 23 avril à minuit.

Dans les arènes, cinq candidats Faure Gnassingbé, Jean-Pierre Fabre, Aimé Gogué, Gerry Taama et Traoré Tchassona, vont se mesurer à travers des meetings, des messages audio-visuels et écrits, des affiches, prospectus, des rencontres de proximité et d’autres actions de communication pour convaincre les électeurs. L’internet sera aussi utilisé, peut-être plus abondamment.

Pendant 14 jours, le débat politique sera très animé par les états-majors des différents candidats pour défendre la cause de ceux-ci.

Dans son discours de lancement de la campagne, le président de la Ceni, M. Taffa Tabiou a exhorté les candidats et leurs partisans, ainsi que l’ensemble des électeurs à plus de responsabilité afin que la campagne se déroule dans l’apaisement.

« La campagne électorale constitue la préparation à une compétition où les électeurs sont des arbitres qui ont pour mandat d’apprécier et d’évaluer les promesses que soumettent les candidats en lice, afin de décider d’accorder leur suffrage... Mais nous devons, en électeur responsable et mature, l’assumer dans un contexte apaisé, non-violent, fait de tolérance et de respect mutuel entre les candidats d’une part et entre partisans des adversaires politiques en compétition d’autre part. » a-t-il souligné.

Dans la capitale Lomé, ce premier jour de campagne est calme. Seuls les affiches, prospectus et flyers des candidats y sont visibles. Les échos en provenance de l’intérieur n’annoncent pas, pour l’heure, de grands mouvements.

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don