TICAD V 2013 : Faure Gnassingbé était au rendez-vous où 24 milliards d’euros d’investissement ont été promis à l’Afrique

Une belle promesse du Japon pour l’Afrique. A l’ouverture, samedi 1er juin 2013, de la 5ème Conférence internationale sur le développement africain (TICAD V), le Premier ministre nippon, Shinzo Abe, a indiqué que son pays compte investir 24 milliards d’euros au cours des cinq prochaines années en Afrique, rapporte RFI.

Pour le correspondant de RFI à Tokyo, Frédéric Charles, cette initiative japonaise d’investir massivement dans le continent africain vise à « couper » l’herbe sous les pieds des chinois, autrement dit « … à ne pas leur laisser le terrain… ».

Et dans cet ordre d’idées, la région du Sahel aura à elle seule 750 millions des 24 milliards d’euros promis, « pour sécuriser la zone après le traumatisme causé par la prise d’otages d’In Amenas en Algérie ». RFI rappelle que « les grandes entreprises japonaises ont réalisé que sans sécurité dans le Sahel, elles ne parviendraient plus à persuader leurs employés de s’y rendre, pour y développer des infrastructures. D’où la décision du Premier ministre Shinzo Abe de financer la formation dans les pays du Sahel, de 2.000 personnes, pour des opérations anti-terroristes et de maintien de la sécurité ».

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don