Revue de presse du mardi 27 décembre 2016

Sur des diapasons divers

Les quelques journaux parus en kiosque ce mardi, du fait de la période de fêtes abordent différents sujets de l’actualité en page nationale.

Togo-Presse parle du bilan et des perspectives de la campagne agricole 2016-2017.
« Les travaux de cet atelier-bilan de la campagne agricole finissante ont regroupé, pendant trois (3) jours, les parties prenantes du secteur agricole notamment, les partenaires techniques et financiers, les producteurs et autres acteurs. Ces travaux ont été marqués par la présentation des performances globales du ministère de l’Agriculture, la présentation de l’exécution technique des activités 2016 des projets PNIASA et PANSEA  », montre-t-il.

En rubrique économie, La Nouvelle Tribune aborde la question des 300 sites web piratés à Café Informatique.
Ce qu’il faut retenir, écrit le journal, c’est que cette nouvelle défraie la chronique depuis le 23 décembre que le site web de Café Informatique, de même que près de 300 autres hébergés par ladite société sont piratés.
Un clic, insiste le journal, sur la page web de certains sites qui portent le nom du domaine « .tg », laisse apparaître le message « Hacked by AnonGuy », une autre attaque qui intervient au moment où la société Café Informatique s’apprête à célébrer ses 30 ans.

L’Union pour la patrie parle du cabinet international Idate avec en toile de fond, la connexion internet et écrit : au Togo, le « Très haut débit » toujours en étude.
« Le taux de pénétration de la téléphonie mobile est passée de 67,11% en 2014 à 70,37% en 2015. Quant au taux de pénétration haut débit, il est passé de 3,75% à 7,14 entre 2014 et 2015. Malgré que ce taux ait doublé, il reste en deçà de l’objectif visé qui est de réaliser un taux de pénétration de 12% pour le scénario de référence  », informe le journal.

Politique, le CAR en panne sèche, écrit Actu express. Selon le journal, le Comité d’action pour le renouveau (CAR) est un véhicule qui visiblement manque de carburant pour avancer.
« Ce comité ad hoc censé organiser le congrès extraordinaire à terme échu doit assurer la représentation ainsi que la gestion des affaires courantes du parti jusqu’à l’élection de nouveaux membres des organes nationaux. Mais force est de constater que le comité intérimaire a du plomb dans l’aile. Il n’a pas pu organiser le fameux congrès à terme échu, c’est-à-dire au plus tard le mercredi 21 décembre 2016 et tombe de ce fait dans le vide statutaire », ajoute-t-il.

En Sport, L’Indépendant express, évoque la pause « infernale » du Capitaine des Eperviers et se demande même s’il est poursuivi par les sortilèges d’un marabout.
«  L’homme qui promettait ciel et terre au joueur capitaine des Eperviers lui prenait les colossales sommes qui rimaient parfois avec les services qu’il rendait. Mais à la fin, le marabout donnait de plus en plus dans les inventions pour réussir à prendre de l’argent à Shéyi. Pour le marabout, Shéyi avait besoin de beaucoup de sacrifices pour briller à nouveau et s’imposer dans un club respectable. Et pour ce faire, il fallait engager de l’argent, beaucoup d’argent. Ce que Shéyi faisait sans s’en rendre compte  », lance-t-il.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don