Mission d’évaluation de l’OACI à Lomé

Six jours pour jauger la sécurité aérienne au Togo

Une mission de validation du système de sécurité de l’aviation civile au Togo menée par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) a débuté mercredi à Lomé et doit durer six jours.

Après celle de 2007, cette nouvelle mission va permettre à l’OACI d’évaluer et analyser les progrès réalisés par le Togo dans la mise en œuvre de son plan d’action pour une meilleure sécurité de l’aviation au Togo. Ce rapport sur la sécurité de l’aviation civile sera réalisé par des experts de l’OACI.

« Nous sommes en mission de validation coordonnée pour mesurer les progrès accomplis par le Togo en matière de sécurité. C’est le but de l’audit qui a été conduit par l’OACI en 2007 », a déclaré Papa Issa Mbègue, expert de l’OACI.

Pour le colonel Dokissime Gnama Latta, Directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC), cette mission se situe dans le cadre du programme d’audit et de supervision que l’OACI mène dans les Etats membres régulièrement pour voir si toutes les normes sont mises en application.

« Le Togo s’est donné pour objectif, zéro accident. Aucun pays n’est à l’abri d’un accident mais il faut mettre toutes les chances de son côté pour réussir cela », a-t-il ajouté.

Le 3 février 2016, le conseil des ministres a adopté le projet de loi portant sur un nouveau code de l’aviation civile au Togo. Cette nouvelle démarche prend en compte les nouvelles exigences de l’Organisation internationale de l’aviation civile (OACI). Ce projet de loi, vise à terme, à assurer une meilleure organisation du secteur de l’aviation civile et à harmoniser la législation nationale avec les conventions et les accords signés par le Togo.

Sources : presse@depechestogo.com

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don