Chez Sélom Klassou

Saturnin Epié échange sur la mortalité maternelle et la grossesse des adolescentes

Après le Président de la République et le Président de l’Assemblée nationale, c’est au tour du Premier ministre, Komi Sélom Klassou d’échanger avec le représentant de l’agence onusienne, M. Saturnin Epié ce vendredi.

Il a été question au cours des discussions de la coopération que l’UNFPA a avec l’Etat togolais.

Il s’agit des programmes de lutte contre la mortalité maternelle que l’UNFPA appuie au Togo. Cela passe par la mise à dispositions des différents centres de santé et des maternités, de médicaments et d’équipements médicaux divers.

Au sortir de l’entretien, M. Epié a indiqué qu’il est en train de boucler une tournée dans la région Maritime et il fallait qu’il s’entretienne avec le Premier ministre sur les réalités intérieures, vu les programmes que l’UNFPA appuie.

Les discussions ont également porté sur un autre aspect important pour les deux (2) parties, la question de la grossesse des adolescentes. « C’est un phénomène contre lequel il va falloir redoubler d’efforts entre les partenaires que nous sommes, le gouvernement pour que la sensibilisation continue d’être faite », a souhaité M. Epié.

Cela fait pratiquement huit (8) mois qu’il a prit fonction au Togo en tant que Représentant résident du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) au Togo et continue sa prise de contact des premières autorités du Togo.

L’agence onusienne apporte son appui au gouvernement togolais au Togo depuis 1972.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don