Installation d’un Comité national du CILSS

Règlementer la gestion des pecticides au Togo

Le Comité national de gestion des pesticides a été mise en place ce mardi par le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS), cadre régional de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) en charge de l’homologation, la gestion et la commercialisation des pesticides dans la sous-région ouest africaine.

Le terme « pesticides » regroupe les substances chimiques destinées à repousser, détruire ou combattre les ravageurs et les espèces indésirables de plantes ou d’animaux causant des dommages aux denrées alimentaires.

Il se chargera de veiller comme le CILSS, à l’homologation, la gestion et la commercialisation des pesticides sur l’ensemble du territoire national.

Selon le Secrétaire exécutif, M. Séfè Yawo Gogovor, l’utilisation des pesticides, en ne respectant pas les doses et les conditions d’utilisation, constitue une source d’intoxication pour l’utilisateur et pour le consommateur.

« Le terme ‘’pesticide’’ quand on parle de lui, il circule dans tous les pays et s’il faut que chaque pays traite séparément de cette question, ça cause énormément de problèmes. Nos dirigeants ont décidé de se mettre ensemble pour gérer de façon consensuelle au niveau d’un espace donné, l’utilisation de ces pesticides qui sont des poisons pour les êtres humains », a-t-il laissé entendre.

Cet organe sera dirigé par un Secrétaire exécutif, en la personne de Séfè Yawo Gogovor.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don