Au cœur de la semaine de l’environnement

Rapprocher les compréhensions des évaluations environnementales

Quelques acteurs de la société civile prennent part depuis mardi à Lomé, à une rencontre d’échange sur les outils de bonne pratique environnementale.

Ouverte par le Directeur général de l’Agence nationale de la gestion de l’environnement (ANGE), M. Kofi Efanam Adadji, cette assise s’inscrit dans la lignée des activités aux programmes de la 1ère édition de la quinzaine de l’environnement et du développement durable de l’Agence nationale de gestion de l’environnement (ANGE).

Il a été question de sensibiliser les concitoyens aux enjeux environnementaux et de développement durable à travers des échanges entre le secteur privé et le secteur public.

Selon le Directeur de ANGE, les ONG, face aux entreprises, vont discuter de leur partenariat, et l’administration quant à elle verra comment discuter avec les chercheurs pour qu’enfin, ceux-ci aussi interviennent effacement dans la gestion de l’environnement.

« Nous sommes à une étape très importante des activités de la semaine de l’environnement et il sera question à cette rencontre d’échanges entre les entreprises, les organisations de la société civile et l’administration sur la question de l’environnement. S’il n’y a pas de synergie, on ne pourra jamais faire la synthèse des activités qui se déroulent en matière d’environnement  », a-t-il laissé entendre.

Pour sa part, le spécialiste en évaluation environnementale, M. Sebabe Agoro, a indiqué qu’il est question de l’information avec les acteurs qui sont concernés par la gestion de l’environnement, des opérateurs économiques, que ce soit au niveau de la zone franche, au niveau des partenariats des ONG, au niveau des partenaires techniques et financiers pour que nous puissions avoir la même compréhension sur les évaluations environnementales telles que nous les menons au Togo.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don