Lancement de la 2è édition de Fest’Immo au CETEF

Professionnaliser intégralement le secteur de l’immobilier

Les portes de la 2ème édition du Salon International de l’Immobilier et de l’habitat togolais dénommée « Fest’Immo », ont été ouvertes ce vendredi à Lomé au Centre Togolais des expositions et Foires Togo 2000.

Initié par la société FEST’IMMO, cette cérémonie a vue la participation de plusieurs personnalités politiques, administratives, consulaires, diplomatique, traditionnelles, acteurs de la vie économique, sociale et civile, au rang desquelles l’attaché de cabinet du ministère de l’Urbanisme, de l’habitat et du Cadre de vie, Dodzi Ankou et le Représentant résident de la Banque Africaine de développement au Togo et du président du Comité d’organisation du Fest’immo, Alexandre De Souza.

Pendant trois (3) jours, il sera question de trouver avec les experts et professionnels de l’immobilier venus du Togo et d’autres pays comme le Ghana, le Nigeria, le Maroc, le Bénin, la France ou encore la Belgique des réponses à un certain nombre de questions : « comment quitter la gestion amatrice de l’immobilier pour professionnaliser intégralement le secteur ? Comment allier une architecture authentiquement régionale aux nouveaux immobiliers ? ».

Pour les promoteurs de l’évènement, l’initiative d’un salon de ce genre à Lomé participe dans une certaine mesure à l’atteinte des objectifs fixés par la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE) et fera du Togo pendant quelques jours, la capitale de l’Immobilier.

A l’ouverture du Salon, l’attaché de cabinet du ministère de l’Urbanisme, de l’habitat et du Cadre de vie, Dodzi Ankou, a laissé entendre que leur département soutien particulièrement cette initiative de Fest’Immo.

« Nous sommes en plein programme dans le cadre de la politique sociale du chef de l’Etat. Fest’Immo 2016, vient tous les corps de métiers concourant à la construction des bâtiments, d’ameublement, tous les autres choses qui entoure le cadre de vie sont représenté ici d’où l’intérêt pour nous d’apporter notre appui aux promoteurs de ce projet », a-t-il conclu.

Ce Salon dédié à l’immobilier et à l’habitat réunira des professionnels, pour une grande exposition, des conférences, animations diverses et des conseils.

« A travers ce Salon, nous voulons faire croire qu’il y a du potentiel. Tout le monde peut se construire sa maison. Les offres immobilières sur le premier salon où nous passons de 40 millions à 120 millions, à 300 millions, ce n’est pas accessible à tout le monde et le premier salon à permis au promoteur de réfléchir à des produits qui peuvent être accessible à tout togolais au bourse moyenne et c’est pour cela que sur ce salon, les innovations, l’une des innovations, c’est quand même l’apport des promoteurs sur des constructions des villas non pas d’appartement mais des villas à partir de 9 millions. On peut accéder à l’immobilier, le togolais peut le faire », a indiqué Alexandre De Souza, président du Comité d’organisation du Fest’immo.

Ce Salon répond au préoccupations des togolais qui deviennent de plus en plus récurrentes dans le secteur immobilier, dont la forte croissance, depuis quelques années pourrait attirer les investisseurs et créer des milliers d’emplois et constituer une source non négligeable de revenu dans l’économie du pays s’il est bien géré et bien organisé.

« Les experts dans ces domaines immobiliers, sont là pour apporter des réponses. C’est pour cela que nous avons créé des espaces experts, consultations experts et c’est des espaces personnalisés gratuit pour tous les visiteurs du salon. Ils peuvent s’adresser à un expert, à un architecte par exemple pour un projet, un géomètre parce qu’il a problème de terrain, un notaire parce qu’il veut faire ses papiers etc., ces espaces existe pour tous les visiteurs », a-t-il déclaré.

La particularité de cette 2ème édition, selon lui, c’est que la taille de ce salon, ils l’ont eu a délocalisé parce que cela devenait trop petit, car leur premier endroit, ils l’ont doublé presque triplé la taille du salon et au cœur de ce salon, il y a plusieurs type d’innovation et parmi ces innovations, ils ont le terrain qu’ils ont mis en jeu, la tombola à l’endroit de tous ceux qui participe à ce salon. « Il y a les espaces consultations, les invités que nous avons, le pourcentage d’internationaux etc., il y a plein d’innovation sur ce nouveau salon », a-t-il ajouté.

Ce salon regroupe 85 exposants dont 20% d’internationaux notamment la Chine, l’Inde, le Ghana, la Côte d’Ivoire, la France et la Suisse.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don