Sommet sur la sécurité maritime

Pour une couverture efficiente

Un atelier de formation à l’intention des journalistes a eu lieu ce vendredi à Lomé. Organisé par le Haut Conseil pour la Mer (HCM) en collaboration avec la haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), il s’est penché sur la contribution des professionnels de la communication dans la couverture du prochain sommet sur la sécurité, la sûreté maritimes et le développement.

Près d’une centaine de professionnels de médias a pris part ce 30 septembre à une formation organisée conjointement par le HCM et la HAAC sur le thème « Contribution des professionnels de la communication dans la lutte pour la sécurité et la sûreté maritimes et le développement ».

L’objectif de cette initiative est d’amener les journalistes togolais des médias publics et privés à œuvrer pour la réussite du sommet de l’Union Africaine prévu du 10 au 15 octobre 2016 à Lomé.

Ouvert par le ministre en charge de la communication, Guy LORENZO, cet atelier a permis aux professionnels des médias de se mettre au parfum des dispositions à prendre pour assurer la couverture du sommet de Lomé. Ils ont également été renforcés sur ce que doit être l’essentiel des sujets qu’ils pourront traiter avant, pendant et après la conférence.

Dans son mot de fin, le directeur de cabinet du HCM, M. Hubert BAKAI, a invité les professionnels des médias à assumer pleinement leur mission sur ce sommet. « Le Togo est en marche. Ce sommet va éclairer davantage la lanterne du Togo. Et pour que cette lanterne soit éclairée, cela va passer par vous, les journalistes. C’est vous qui allez transmettre le message à tout le monde, aussi bien aux Togolais qu’au monde entier ; ce qui justifie la rencontre de ce matin  », a-t-il indiqué.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don