Parutions du mardi 23 mai 2017

Plusieurs sujets intéressent les journaux

Les journaux parus mardi se sont penchés sur plusieurs sujets allant de la proposition de loi ANC-ADDI en passant par la gestion calamiteuse à la tête du Togo, la visite du président togolais dans l’exploitation cacaoyère à Zogbégan et la production et distribution d’eau minérale en bouteille et en sachets.

Un acteur politique appréhende la gestion de Faure Gnassingbé comme une gouvernance de « jouissance », voilà le premier sujet au cœur de plusieurs journaux ce mardi. Pour Liberté, il s’agit de Pascal Adoko, le Secrétaire général adjoint de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA). Cet homme révèle, informe-t-il, que Faure Gnassingbé n’est jamais à leur écoute. « Il n’est jamais là, il ne nous écoute pas. On nous dit que nous sommes dans un mandat social. Où est-il ? La misère est ambiante, les entreprises ferment leurs portes, les centres de santé, y compris l’hôpital de référence, sont dans un état de délabrement  », fulmine-t-il.

L’Alternative s’intéresse pour sa part, à la proposition de loi ANC-ADDI et informe que les députés en « queue de poisson », et s’explique : « Faure Gnassingbé ne fera aucune réforme sans rapport sa force conséquent  ». La séance, poursuit-il, n’a pu aller à son terme jeudi dernier à la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de l’Assemblée nationale. « Les députés se sont séparés en queue de poisson, comme c’était le cas le 5 août 2016 où le président de la Commission, sur un coup de tête, a suspendu les travaux  », ajoute-t-il.

En rendant visite pour la 2ème fois en 5 mois aux paysans dans les champs de café-cacao, L’Union pour la Patrie pense que Faure Gnassingbé touche du doigt les réalités de la filière. Le 17 mai dernier, fait savoir le journal, le Président togolais s’est ainsi rendu dans une exploitation cacaoyère à Zogbégan et a visité le centre de production de matériel végétal d’Azafi, dans la préfecture de Wawa et a échangé avec les paysans. « Par cette visite, de terrain, Faure Gnassingbé a voulu évaluer personnellement les effets bénéfiques sur les exploitations grâce au Projet d’appui au secteur agricole (PASA, l’un des projets d’opérationnalisation du PNIASA), et inciter les paysans de cette zone productrice à densifier de nouveau les exploitations en y ajoutant la variété hybride du café-cacao, à cycle court, qui résiste mieux aux maladies », souligne-t-il.

Parlant de distribution d’eau minérale en bouteille et en sachets, Forum de la Semaine écrit : « Le ministère de l’Agriculture a retenu 55 sociétés avec leurs produits ». Parmi les sociétés autorisées, lance le journal, l’on retrouve les géants en eau minérale au Togo tels que Voltic, Vital, Cristal et autres.

Togo Presse revient sur la participation du Président togolais au Sommet Islamique Arabo-Américain à Riyad. Ce sommet dont l’objectif, selon lui, est d’établir un nouveau partenariat pour faire face à l’extrémisme et au terrorisme et de prôner des valeurs de tolérance en vue de renforcer la sécurité, la stabilité et la coopération au service et la coopération au service des peuples « a été l’occasion pour plusieurs dirigeants du monde musulman de lancer un appel à mutualiser les efforts en vue d’assécher toutes les sources de financement du terrorisme  ».

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don