Le Togo se met en conformité

Plus de pêche illégale

Le Togo a ratifié, ce 26 juillet, l’Accord de la FAO relatif aux mesures du ressort de l’État du port visant à prévenir et éliminer la pêche illicite, non déclarée, non réglementée (INN).

Les députés togolais, au cours de la première séance plénière de leur 2ème session extraordinaire de l’année, ont approuvé l’adhésion du Togo au premier traité international contraignant qui porte expressément sur la pêche illégale. Il s’agit de l’accord de l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) signé en novembre 2009 à Rome. Cet outil permet de prévenir, contrecarrer et éliminer la pêche illicite, non déclarée et non réglementée.

Accord relatif aux mesures du ressort de l’État du port visant à prévenir, contrecarrer et éliminer la pêche illicite, non déclarée et non réglementée. Édition révisée

Le Togo, en signant cet accord, est tenu sont de mettre en place un certain nombre de mesures dans son port. Ces mesures auront pour objectif de détecter la pêche illégale, d’empêcher que le poisson pêché illégalement soit déchargé et vendu et d’assurer le partage des informations concernant les navires peu scrupuleux à l’échelle mondiale. Ces mesures impliquent aussi un contrôle minutieux des navires.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don