Journée internationale de l’arbre 2017

Plantons un arbre

Le Togo observe ce 1er juin 2017 sa journée nationale de l’arbre. Une commémoration qui promeut l’extension de la couverture forestière du pays et l’amélioration de son potentiel ligneux.

« Reboiser c’est assurer les produits forestiers ligneux et non-ligneux pour la génération présente et future », c’est le thème au centre de la 40e journée nationale de l’arbre célébrée jeudi sur l’ensemble du territoire togolais.

Plusieurs initiatives marquent la célébration. Les autorités togolaises au cours de jours organisent des manifestations pour mettre en terre des plants.

Cette journée du 1er juin a contribué au développement de la situation du pays en matière de foresterie. On note que sur les 40 dernières années, 50 000 hectares ont été plantés. Le taux de reboisement annuel qui était de l’ordre de 1000 ha dans les années 80 est passé à 2000 ha en 2010 pour atteindre 4000 ha.

Les forêts jouent d’importants rôles dans l’écosystème. On note leur contribution à la protection des sols et des bassins versants, la création de microclimats, la régulation du régime des eaux, la contribution au cycle du carbone et de l’eau, la conservation de la diversité biologique, etc. Aussi fournissent-elles plusieurs types de produits tels que les fruits, racines, écorces, gibier, bois de sciages, charbons de bois, bois de chauffage, des plantes médicinales, gommes, graines utiles etc. ; et participent à la vie socio-économique de tout pays.

Au Togo, depuis la période coloniale, des programmes de protection de la nature et de développement forestier se sont succédés et ont permis, entre autres, la création de parcs, l’installation de jardins botaniques, des plantations.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don