Bénin : Démission du ministre de la Défense béninoise

Patrice Talon « prend acte » de cette décision

Au Bénin, le premier conseil des ministres sans Candide Azannaï s’est tenu ce mercredi 29 mars. Le président Patrice Talon a enfin confirmé qu’il avait accepté la démission de son ministre délégué chargé de la Défense.

Une démission annoncée par l’ex-ministre sur sa page Facebook lundi dernier. Jusqu’à nouvel ordre, le chef de l’Etat va gérer lui-même le portefeuille dont il était de fait titulaire.

Le président Patrice Talon a réagi sur deux plans. Sur un plan politique d’abord, il a confirmé avoir pris acte de la démission de son ministre de la Défense. Et puis sur un plan personnel. D’après une source à la présidence, le chef de l’Etat a eu cette phrase à l’égard de Candide Azannaï : « c’est mon ami et il reste mon ami ».

Azannaï était un compagnon de la première heure de Patrice Talon, il est resté silencieux depuis son départ lundi. On ne sait toujours pas quelles sont les raisons qui l’ont motivé à partir.

Le Parlement sera saisi pour la nomination d’un remplaçant en vue d’un remaniement technique, le premier du gouvernement qui, dans une semaine, passera le cap de sa 1ere année au pouvoir.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don