Flash
24.05.2017 Entrepreneuriat : Ce vendredi, démarre à Lomé le Forum international pour le développement de l’entrepreneuriat en Afrique (FIDEA). L’événement est à sa première édition.
23.05.2017 Education : Komlan Adougo est devenu mercredi le nouveau président du Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais (MEET), un regroupement estudiantin. Il supplante Komlan Kondo, en fin de mandat.
23.05.2017 Politique : Fond de la lettre datant du 22 mai 2017 de Nicolas Lawson à Faure Gnassingbé
06.05.2017 Sports/ Football : Le Togo prépare sa participation au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Les éperviers locaux seront en regroupement au cours de la semaine prochaine.
27.04.2017 Diplomatie : Pour ses 57 ans d’accession à l’indépendance, le Togo a reçu du Gabon et du Japon des messages de félicitations et de vœux. L’Empereur du Japon, Akihito, a adressé mercredi son message à travers ambassadeur du pays au Togo. Le message de soutien du président gabonais est, lui,parvenu au chef de l’Etat togolais, la veille.
26.04.2017 Economie : Il est organisé du 26 avril au 05 mai à Lomé le Forum international des grandes entreprises et investissement (FIGEI). L’événement regroupera quelques 150 entreprises issues de 29 pays sont attendues autour du thème « Le monde des affaires et les échanges économiques avec les pays en voie de développement ».
26.04.2017 Politique : Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) a 26 ans. Plusieurs activités seront organisées par le parti de Me Yawovi Agboyibo pour commémorer cet anniversiare. Il est annoncé, entre autres, l’inauguration d’un nouveau siège national pour le parti.

Forum national sur le foncier

Passer au peigne fin toute la problématique foncière au Togo

Au Togo, le foncier est, depuis quelques années, non seulement source de conflits entre citoyens ou dans les communautés ou encore entre deux communautés voisines, mais aussi et surtout, devient un objet de convoitise. La question foncière, qu’elle soit en milieu urbain ou rural plonge d’honnêtes citoyens dans le désarroi.

Pour faire face aux maux qui minent le secteur foncier, un forum national sur le foncier est ouvert ce mardi à Lomé sous le thème : « Une gouvernance foncière inclusive pour un développement durable : le temps de l’action ».

Le présent forum première du genre à Lomé, permettra aux experts nationaux et étrangers ici présents et à tous les acteurs du foncier de jeter un regard croisé sur les dispositions de l’avant-projet de code foncier et domanial avant son adoption en vue de s’assurer que des réponses pragmatiques sont données aux problèmes récurrents du foncier que vivent nos populations.

« Le foncier a toujours été sujet à conflit dans toutes les communautés humaines et peut compromettre dangereusement la sérénité, la paix et le développement. Depuis quelques années, nos terres sont non seulement sources de conflits entre citoyens ou au sein des communautés ou encore entre deux communautés voisines, mais aussi et surtout, deviennent des objets de convoitises », a confié M. Fiatuwo Kwadjo Sessenou, ministre de l’Urbanisme, de l’habitat et du cadre de vie.

La tenue de cette importante assise, a-t-il expliqué, est le fruit des efforts conjugués d’un certain nombre d’acteurs. « Les enjeux liés au foncier sont nombreux et multiformes. Ils constituent de sources réelles de préoccupations pour l’ensemble des Togolais et confirment donc la pertinence de l’organisation de ce forum qui fait suite à une série de rencontres qui se sont déroulées au cours des cinq (5) dernières années dont la finalité est la quête permanente de solutions idoines et durables à la problématique foncière dans le pays », ajoute-t-il.

A l’ouverture des travaux, le Chef du Gouvernement, Komi Sélom Klassou, a dans son intervention fait savoir que le foncier, qui constitue le socle de tout développement, est confronté à d’énormes controverses dont les ramifications sont diverses et difficiles à cerner eu égard à la multitude d’intervenants.

Ce forum, a-t-il poursuivi, s’inscrit dans la particularité de passer au peigne fin toute la problématique foncière au Togo avec arrimage sur les défis à relever en vue de l’émergence. « L’insécurité foncière, la lenteur administrative, la procédure coûteuse, sont les maux qui minent le secteur », a-t-il ajouté.

A ces quatre (4) jours d’assises, il est prévu cinq (5) panels dont les causes de l’insécurité foncière au Togo, le cadre judiciaire et institutionnel du foncier au Togo et le mode d’accès à la propriété foncière.

Au Togo, la sécurisation du foncier est considérée dans la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE) comme l’un des défis majeurs que le pays doit relever dans la perspective de son émergence.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don