Apaisement du climat social

Grâce présidentielle à 44 militants de l’opposition

Le président du Togo Faure Gnassingbé accorde une grâce présidentielle à dix-huit (18) prévenus déjà jugés et condamnés, purgeant leur peine dans les prisons civiles de Mango et de Sokodé et une liberté provisoire pour d’autres faisant l’objet d’une procédure d’information judiciaire pour des faits criminels, en prenant toutefois soin de préserver les droits des victimes s’agissant de la suite des procédures engagées.
Selon un communiqué du gouvernement, il s’agit des mesures d’apaisement du climat sociopolitique suite aux manifestations politiques intervenues dans le pays depuis le 19 août 2017 et ayant conduit à diverses arrestations de personnes qui ont été poursuivies pour des faits délictuels ou criminels.
Vingt-six inculpés relevant des prisons civiles de Mango, Bafilo, Sokodé et Lomé vont aussi recouvrer leur liberté.
« Le Président de la République a demandé au gouvernement, dans le cadre de la poursuite des réformes de faire le point sur les activités nécessaires à l’organisation des élections locales. Le ministre chargé de l’administration territoriale présentera une communication en conseil des ministres sur la question » fait savoir le gouvernement.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don