REPÈRES
Transports

Les rails de plus en plus engloutis ou déplantés

Occupation anarchique des voies ferroviaires

dimanche 10 juin 2012, par Late Pater


Rails de Soviépé

Naguère principal réseau de transport des personnes et des biens à moindre coût, le chemin de fer ne résiste plus à l’usure du temps. La plupart des lignes datant de l’époque coloniale tombent l’une après l’autre sous le poids de l’âge. Principale cause : l’entretien des engins et rails n’est plus au rendez-vous. Et les trains et les lignes sont frappés de vétusté.

L’annonce a été faite par les autorités pour la réhabilitation du chemin de fer, mais à ce jour la mayonnaise n’a pas encore pris. Le projet est toujours à l’étape scripturale. La nature ayant horreur du vide, le transport routier ravit la vedette et garde toujours l’ascendance.

Jadis fréquent sur l’axe Lomé-Blitta, Lomé-Aného, le passage du train se raréfie au fil du temps à tel point qu’aujourd’hui, cela pourrait faire l’objet de tourisme lorsqu’on se déplace vers les zones minières où le réseau ferroviaire est loin de baisser l’échine grâce aux exploitations minières. En effet, les phosphates de Kpomé et de Hahotoé sont acheminés vers l’usine de Kpémé par voie ferroviaire.

Dernièrement, la ligne longeant le marché d’Abové, située entre le boulevard de la Kara et la route d’Atikoumé a été purement et simplement déplantée et coupée en morceaux. Certaines sources indiquent que c’est une opération visant à renouveler lesdites infrastructures. Mais le temps passe. Face à cette situation, la population riveraine se contente de tirer le maximum de profit. Pour preuve, au loin, vers Soviépé, ce sont les centres vidéos et de jeux en guise de cinéma, les bars, les ateliers de mécanique et autres qui sont installés presque sur les rails. Interrogés, les occupants se prononcent.

« Nous sommes à un moment où le train a cessé ses activités. C’est pourquoi nous avons eu le courage de nous installer ici. En attendant une reprise éventuelle des activités du réseau ferroviaire, nous continuons nos business », a déclaré un tenancier de bar.

Presque tous les occupants tiennent des propos similaires. « Pour le moment, je m’installe pour faire mes activités. Si un jour, on me demande de déguerpir, je le ferai parce que je suis conscient que c’est un lieu qui appartient à l’Etat », telle est l’intervention d’un mécanicien qui est aussi installé dans la zone.

12/05/2012
Grand Débat avec Pascal Bodjona
L’alternance n’est pas une décision

16/07/2012
Attaque du domicile de Jean-Pierre Fabre samedi
Faure veut en savoir plus dans 48 heures

13/08/2012
Un des conseils de Pascal Bodjona
Me Georges Tchassante-Gbati : « Je peux d’ailleurs vous dire qu’il n’y a pas du tout le nom de Pascal Bodjona dans la plainte. »

08/10/2012
Education au Togo
C’est parti pour 9 mois de cours et d’examen !

06/11/2012
Soutenir les PME porteuses de projets innovants
Lancement des instruments financiers du PASA

05/01/2013
Cour d’assise de Lomé
1,6kg de cocaïne donne 8ans de prison à Ikoué Evaritus

04/02/2013
A l’Ambassade des Etats-Unis au Togo
Un débat autour du livre ‘’Pratique du journalisme’’

11/03/2013
La Ceni tente de rassurer l’opinion
Kegbéro :"Pas de risque de fraudes sur le fichier électoral"

16/04/2013
Rattraper le temps perdu !
Programmes et découpage scolaire à revoir

03/07/2013
Genre-Parité et développement
Des journalistes formés à mieux aborder la question

© PA-LUNION.COM - Mentions légales | Contacts | Régie Publicitaire

PA-LUNION.COM vous présente l'information en temps réel. Retrouvez l'actualité togolaise et internationale, la politique, les évènements culturels, les rendez-vous sportifs, les nouveautés scientifiques et high-tech et bien d'autres sujets.