Flash
17.01.2017 Diplomatie : Dans le corps diplomatique présent au Togo, cinq nouveaux ambassadeurs. Jens-Petter Kjemprud (Norvège), Andrew Barnes (Australie), Stanislas Kamanzi (Rwanda), Mohamed Maiga (Mali), Nosratollah Maleki (Iran) ont été accrédités pour représenter leurs pays au Togo. Ils ont présenté leurs lettres de créances au chef de l’Etat ce 17 janvier.
12.01.2017 Tennis : La Confédération africaine de Tennis (CAT) organise à Lomé du 10 au 17 janvier et du 18 au 22 janvier les Championnats Individuels et par Equipes des Jeunes ITF/CAT de l’Afrique de l’Ouest et Centrale 2017.
28.12.2016 Sports/Football : Le centre sportif Abrao Samer sera en séance de détection de talents ces 28 et 29 décembre. Ladite séance se déroulera au stade municipal de Lomé et concerne les enfants âgés de moins de 16 ans.
28.12.2016 Sport/ Basketball : Le championnat national de Basketball a démarré ce mardi à Aného. 10 équipes y prennent part.
17.12.2016 Sports/ Boxe : [Le boxeur togolais Kuegah Folly Laurent Komi alias Prinz Laurenzo->8716] a battu ce 16 décembre au Palais des congrès de Lomé le géorgien Paata Varduashvili. Il conserve ainsi son titre de champion mondial des poids moyens Global Boxe Council (GBC) acquis en 2015.
12.12.2016 Sports/ Cyclisme : L’honorable Dieudonné GAGOU est devenu, le 10 décembre, le nouveau président de la Fédération togolaise de cyclisme. Jusque là premier vice président de ladite fédération, il remplace à ce poste Anani Assiongbon. Il a un mandat de quatre ans.
04.12.2016 Finances : Le leader en assurance « Euler Hermes » pourrait s’installer prochainement au Togo. Les responsables de la société française en ont donné l’information. Le Togo compte jusque là 12 sociétés d’assurance.

Infrastructures

Nunyabu et Adégnon pour la supervision

Une visite des chantiers du projet d’Urgence de réhabilitation des infrastructures et des services électriques (PURISE), a permis au ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat d’apprécier la qualité des travaux exécutés jusque-là. Parmi l’équipe qui s’est rendue le terrain, figure Fogan Adégnon et le Directeur Technique du maître d’ouvrage délégué, M.Djogbessi de l’Agetur-Togo.

Les travaux visités ont été exécutés à 60% et le délai consommé tourne autour de 50%, selon le Directeur technique de Agetur-Togo.

Initié par le gouvernement togolais, le PURISE est financé par un don de la Banque Mondiale et du Fonds Mondial pour l’Environnement. Il comprend 02 composantes et 04 sous-composantes à savoir : drainage et assainissement ; réhabilitation de voiries urbaines ; approvisionnement en eau potable ; réhabilitation du réseau électrique et efficacité énergétique.

Le ministre M.Nunyabu a bien voulu répondre à nos questions. Suivons-le :

Pa-lunion.com : Vous venez d’achever une visite des chantiers dans le programme PURISE pour le drainage des eaux pluviales. Qu’est ce que vous pensez des travaux ?
Komlan Nunyabu : Je pense que, quelque chose a bougé dans notre pays le Togo. Tous les riverains seront soulagés. Je préfère attendre les premières pluies pour constater le travail. Mais, c’est le moment de remercier les techniciens qui ont fait de bon travail. Les entreprises, cette fois-ci, on sent qu’il y a un contrôle qui est effectif et nous allons pouvoir espérer davantage. Nous avons visité le bassin d’Agbalépédogan, de Gakli (…) et celui de AUBA qui est vraiment un élément fondamental au niveau de l’assainissement dans le quartier. Les travaux sont en cours. Nous voyons aujourd’hui, pour la première fois, des caniveaux souterrains qui vont drainer l’eau dans sa globalité. On souhaiterait que ces caniveaux puissent être complétés, ce qui permettrait d’avoir une ville assainie, une ville propre.

M. le ministre, est ce que dans ce projet, vous avez prévu l’aspect sensibilisation pour expliquer aux riverains surtout comment ça va se passer pour leur accompagnement ?
Avant même de commencer ce projet, le PURISE a mis sur lui, de pouvoir sensibiliser les gens. Ça va continuer et dès que les rudiments seront mis en place, nous allons œuvrer pour que ça soit effectif, pour que cette fois-ci, on n’est pas seulement de l’eau qui inonde, mais de l’eau qui s’en va à quelque part.

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur