Flash
04.12.2016 Finances : Le leader en assurance « Euler Hermes » pourrait s’installer prochainement au Togo. Les responsables de la société française en ont donné l’information. Le Togo compte jusque là 12 sociétés d’assurance.
17.11.2016 13ème foire internationale de Lomé : le menu
17.11.2016 Recherche : Le 18ème Concours d’Agrégation de Médecine humaine, Pharmacie, Odontostomatologie,Médecine vétérinaire et productions animales du Conseil Africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES) s’est tenu du 07 au 15 novembre derniers à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal). Le Togo représenté par 20 enseignants-chercheurs sur les 201 venus de l’Afrique francophone a vu 16 de ses représentants réussir brillamment audit concours.
15.11.2016 CECO Group dans la tourmente : une grève de 72h est observée depuis ce 14 novembre par les employés du Consortium des entreprises de construction en bâtiments et travaux publics (CECO Group). Ils réclament le paiement de 4 mois d’arriérés de salaires et dénoncent une mesure de compression du personnel annoncée par l’administration.
27.10.2016 Togo/ Football : Une grande figure tombe, da Sylveira Adjé a quitté definitivement le football
19.09.2016 Sports/ Maracana : Les deux équipes nationales de Maracana (senior et vétéran) partent ce 19 septembre de Ouagadougou bredouille. Le Togo, confiant en début de compétition a perdu son trophée de champion au niveau des vétérans, au détriment de la Côte-d’ivoire qui s’offre un doublé étant championne au niveau des seniors. La CAN de Maracana s’est déroulée du 15 au 19 septembre au Burkina Faso.
12.09.2016 Sports : Les jeux paralympiques qui promeuvent les personnes souffrant d’un handicap se déroulent de ce 07 au 18 septembre à Rio. Ceci après les jeux olympiques. Le Togo y sera représenté par Bawa Ali en haltérophilie. 116 pays prendront part à cette compétition. Les Russes éliminés d’emblée pour dopage organiseront en parallèle ces jeux dans leur pays.

Infrastructures

Nunyabu et Adégnon pour la supervision

Une visite des chantiers du projet d’Urgence de réhabilitation des infrastructures et des services électriques (PURISE), a permis au ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat d’apprécier la qualité des travaux exécutés jusque-là. Parmi l’équipe qui s’est rendue le terrain, figure Fogan Adégnon et le Directeur Technique du maître d’ouvrage délégué, M.Djogbessi de l’Agetur-Togo.

Les travaux visités ont été exécutés à 60% et le délai consommé tourne autour de 50%, selon le Directeur technique de Agetur-Togo.

Initié par le gouvernement togolais, le PURISE est financé par un don de la Banque Mondiale et du Fonds Mondial pour l’Environnement. Il comprend 02 composantes et 04 sous-composantes à savoir : drainage et assainissement ; réhabilitation de voiries urbaines ; approvisionnement en eau potable ; réhabilitation du réseau électrique et efficacité énergétique.

Le ministre M.Nunyabu a bien voulu répondre à nos questions. Suivons-le :

Pa-lunion.com : Vous venez d’achever une visite des chantiers dans le programme PURISE pour le drainage des eaux pluviales. Qu’est ce que vous pensez des travaux ?
Komlan Nunyabu : Je pense que, quelque chose a bougé dans notre pays le Togo. Tous les riverains seront soulagés. Je préfère attendre les premières pluies pour constater le travail. Mais, c’est le moment de remercier les techniciens qui ont fait de bon travail. Les entreprises, cette fois-ci, on sent qu’il y a un contrôle qui est effectif et nous allons pouvoir espérer davantage. Nous avons visité le bassin d’Agbalépédogan, de Gakli (…) et celui de AUBA qui est vraiment un élément fondamental au niveau de l’assainissement dans le quartier. Les travaux sont en cours. Nous voyons aujourd’hui, pour la première fois, des caniveaux souterrains qui vont drainer l’eau dans sa globalité. On souhaiterait que ces caniveaux puissent être complétés, ce qui permettrait d’avoir une ville assainie, une ville propre.

M. le ministre, est ce que dans ce projet, vous avez prévu l’aspect sensibilisation pour expliquer aux riverains surtout comment ça va se passer pour leur accompagnement ?
Avant même de commencer ce projet, le PURISE a mis sur lui, de pouvoir sensibiliser les gens. Ça va continuer et dès que les rudiments seront mis en place, nous allons œuvrer pour que ça soit effectif, pour que cette fois-ci, on n’est pas seulement de l’eau qui inonde, mais de l’eau qui s’en va à quelque part.

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur