Fin de la 39ème session des Comités consultatifs interafricains du CAMES

Nicoué Broohm et 52 enseignants togolais passent au grade supérieur

La 39ème session des Comités consultatifs interafricains du CAMES (Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur) a pris fin le 20 Juillet dernier à Cotonou au Bénin. Cette rencontre du CAMES a été bénéfique pour 53 enseignants togolais du supérieur qui souhaitaient passer au grade supérieur dans leur carrière.

Les travaux ont porté sur les Comités Techniques Spécialisés (CTS) de Lettres et Sciences humaines, de Sciences Economiques et Gestion, de Mathématiques-Physique-Chimie, de Sciences et Techniques de l’Ingénieur et des Sciences Naturelles-Agronomie.

Parmi les 53 enseignants promus, figure l’actuel ministre togolais de l’Enseignement supérieur, Octave Nicoué Broohm, inscrit sur la Liste d’Aptitude à la Fonction de Professeur Titulaire (LAFPT) du CAMES. 11 lauréats de cette promotion 2017 viennent de l’Université de Kara tandis que les 42 autres sont de l’Université de Lomé.

Le CAMES a été créé par les chefs d’État de l’Organisation commune africaine et malgache (OCAM) à la suite de la Conférence de Niamey de 19681. Son objectif est d’assurer la promotion et favoriser la compréhension et la solidarité entre les États membres ; d’instaurer une coopération culturelle et scientifique permanente entre les États membres, de collecter et diffuser tous documents universitaires ou de recherche ; de préparer les projets de conventions entre les États concernés dans les domaines de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et contribuer à l’application de ces conventions et de coordonner les systèmes d’Enseignement Supérieur et de la Recherche afin d’harmoniser les programmes et les niveaux de recrutement dans les différents établissements des pays membres.

Source : depechestogo.com

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don