L’oppostion togolaise s’organise

Naissance d’un regroupement non dénommé de six partis politiques

En plus de CAP 2015, un regroupement de six partis de l’opposition naît.

L’Alliance des Démocrates pour le développement Intégral (ADDI), les Forces Démocratiques pour la République (FDR), Les Démocrates, le Mouvement Citoyen pour la Démocratie (MCD), le Togo Autrement, le Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement (MCD), le Parti des Togolais, créent un regroupement pour lutter pour les réformes politiques, institutionnelles et constitutionnelles au Togo.

Contrairement aux autres regroupements, celui ci n’a pas de dénomination. Et l’ambition est claire : elle ne consiste qu’en la lutte commune pour les réformes et non en une vision politique uniforme.

« Nous sommes dans une structure informelle qui a décidé de travailler sur les réformes et la décentralisation avec la faculté pour chaque parti de retourner dans sa chapelle une fois que l’objectif atteint...C’est pour marquer le caractère informel de notre union que nous avons décidé de ne pas le dénommer » ; a expliqué Fulbert Attissoh, président du parti Le Togo Autrement.

En 25 ans du lutte, l’opposition togolaise a connu plusieurs coalitions de parti. On compte à leur rang le FRAC, Arc-en-Ciel, le CST et le CAP 2015

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don