Parution du mercredi 9 novembre 2016

Me Dodji Apévon refuse la main tendue

Les dessous du Comité d’action pour le renouveau (CAR) en pôle des parutions de ce mercredi dans la ville de Lomé.

Pour Forum de la semaine, le déchu Dodji Apévon refuse la main tendue de l’intérimaire Nador Awuku.
« Au moment où le président évincé et ses amis mènent les réflexions pour la création de leur formation politique, son successeur à la tête du CAR Nador Awuku, lui, nourrit le vœu de voir les dissidents revenir au bercail  », lance le quotidien.

Intervenant sur le sujet, Dounia le monde montre l’abandon définitif d’Apévon du CAR qui pense à la création de son parti.
« Contrairement à ce qu’on pouvait croire, la réaction de Dodji Apévon fait croire que ce dernier présageait déjà un tel scénario  », lance lance l’hebdomadaire.

Allant dans le même sens que ses prédécesseurs, Le Libéral écrit : « Me Apévon abandonne le bras de fer et opte pour la création d’un nouveau parti ».
« Le père fondateur du parti CAR a récupéré son bien qu’il a confié à un autre cadre du parti en attendant d’effectuer le comeback tant annoncé. Il n’y a plus l’ombre d’un doute, Apévon va créer sa propre formation politique comme le lui demandent d’ailleurs les militants du CAR qui lui sont restés fidèles  », a montré le confrère.

En politique toujours, Le Messager évoque les lignes d’un communiqué de presse d’Isabelle Améganvi au sujet de la visite de Manuel Valls au Togo.
Selon le journal, c’est une preuve de plus que Jean-Pierre Fabre et compagnies ont été bien snobés par Jean-Marie Le Guen qui, au lieu de perdre son temps avec des députés « égoïstes », a préfèré aller à la rencontre du PAL qu’il juge plus important pour l’économie togolaise.
« Toutes les vérités du premier ministre français, Manuel Valls ont semblé choquer les députés de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) et qui ont tenu à l’exprimer devant le Secrétaire d’Etat chargé des relations avec le parlement, M. Jean-Marie Le Guen. Jean-Pierre Fabre aurait été snobé par Manuel Valls, parce que ce dernier aurait refusé de le recevoir personnellement, Isabelle Améganvi, présidente du groupe parlementaire ANC a jugé bon de sortir un communiqué de presse pour se justifier », note le journal.

La Fraternité évoque pour sa part que « Faure persiste et signe « Non à l’homosexualité au Togo ».
« Point n’est besoin de transiger sur le sujet, l’homosexualité ne saurait être admise et officialisée au Togo, a réitéré devant le conseil, la délégation togolaise conduite par le ministre de la Justice, Pius Agbétomey. Interdite dans la culture africaine, l’homosexualité est, selon le gouvernement togolais, une perversité qui frôle l’abomination et ne saurait être, par conséquent, acceptée », précise le journal.

Togo presse parle des conclusions du Conseil des ministres d’hier et aborde la question d’une agence nationale du spectre des radiofréquences qui est créée.
« Cette agence a pour mission d’assurer l’attribution des fréquences aux différentes administrations et autorités affectataires, la gestion et l’assignation des fréquences radioélectriques nécessaires aux réseaux de diffusion sonore et télévisuelle ainsi que la coordination des fréquences aux frontières du Togo et les positions de notre pays à l’international  », indique le quotidien national.

Liberté parle des prochaines affectations de magistrats qui sont sous Pius Agbétomey, Akakpovi Gamatho et Alpha Adini que le quotidien qualifie de « seigneurs qui font la pluie et le beau temps ».
« Au point de faire dire à certains que si les affectations de l’année 2012 figurent parmi les meilleures dans les annales de l’histoire de la magistrature, les propositions en cours sur fond de perpétuation de la corruption sont l’œuvre des trois (3) mousquetaires qui dirigent actuellement la magistrature togolaise : Pius Agbétomey, Akakpovi Gamatho et Alpha Adini, tous des opposants de feu Gnassingbé Eyadéma et anciens dignitaires du SMT, entendez Syndicat des magistrats du Togo », informe le journal.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don