Revue de presse du vendredi 7 avril 2017

Makhtar Diop à l’honneur

Les journaux en page nationale ce vendredi discutent des sujets pêle-mêle. Mais la visite du Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique, M. Makhtar Diop, au Togo l’emporte largement.

En visite au Togo, depuis le 05 avril et ce, pour deux (2) jours, M. Diop annonce l’augmentation de l’appui budgétaire de la Banque mondiale au Togo, écrit L’Union pour la Patrie. Et ajoute : « 20 millions de dollars de plus pour les réformes urgentes ».
« La toute première activité de M. Diop, quelques heures après son arrivée, a été la signature de trois sont (3) accords de financement pour un montant total de 65 millions de dollars (soit environ 39 milliards de francs CFA). Sur ce montant, 51 millions de dollars sont octroyés au Togo sous forme de don », précise le journal.

Togomatin fait savoir que trois (3) accords de financement de 39 milliards de francs CFA signé entre la Banque mondiale et le Togo.
« Le premier ‘’projet emploi des jeunes vulnérables’’, a pour objectif d’aider le gouvernement à offrir des opportunités aux jeunes femmes et hommes âgés de 15 à 35 ans, vivant dans les communautés pauvres des cinq (5) régions du pays, n’ayant pas achevé leur cycle primaire ou souffrant d’handicaps », informe-t-il.

Toujours sur le même sujet, Togo Presse pense que ces accords vont également servir à promouvoir l’employabilité des jeunes et à renforcer les systèmes régionaux de surveillance.

Parlant de fin de passation de charges entre le Directeur général de la CNSS et le Nouveau DG, Togo Réveil note qu’Ingrid Awadé a pris fonction jeudi.
« De l’Organisation du secteur informel dont, elle avait la charge de jusqu’à sa nomination, Mme Ingrid Awadé, a d’ores et déjà lancé une grande opération de réorganisation en vue de faire profiter, progressivement, le secteur informel des prestations de la sécurité. La nomination de cette battante unanimement reconnue ici et d’ailleurs est une signe équivoque de la nouvelle envergure que veut prendre le mandat sociale du chef l’Etat », ajoute-t-il.

En politique, Liberté parle de la mise en œuvre des réformes vue que Dama Dramani et les députés UNIR ferment la porte à la toute procédure à l’Assemblée Nationale.
« Avec la multiplicité des procédures et/ou tentatives, deux (2) structures s’identifient comme cadres pour leur matérialisation : l’Assemblée Nationale et le Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN). Les députés du pouvoir, eux, viennent de faire leur choix, à travers les propos du président de l’Assemblée nationale lors de l’ouverture de la première session ordinaire de l’année 2017  », estime le journal.

Sport : Dans l’affaire de changement d’équipementier par les Eperviers du Togo, Forum de la Semaine communique la position de la Fédération togolaise de football (FTF) et dénonce les propos d’un journaliste en saisissant l’OTM.
«  Le Comité Exécutif de la Fédération togolaise de football (FTF) dit mettre au défi notre confrère d’apporter publiquement les preuves des accusations contenues dans les propos que, selon la FTF, Aimé Ekpé aurait tenus ‘’sans vergogne’’ et avec beaucoup de conviction. La fin de la lettre de la FTF au président de l’OTM se veut plus menaçante  », informe le journal.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don