Accidents de circulation

Les routes togolaises ont tué 501 personnes en 2016

Le bilan des accidents de route présenté par le ministre de la sécurité et de la protection civile est funeste. Il y a eu plus de morts sur les routes en 2016 qu’en 2015.

Prudence, voilà le sage conseil auquel les usagers de la route doivent se soumettre. Malgré les efforts faits par les autorités, les accidents sur les routes en 2016 demeurent légion.

En effet, depuis 2014, année au cours de laquelle ont été recensé 802 morts sur les routes, des mesures ont été prises par le ministère de la sécurité (port obligatoire de casque ou de la ceinture de sécurité, interdiction à certains véhicules de rouler entre 18h et 05h, etc.). Ce qui a réduit le nombre de décès qui est passé à 473 en 2015.

Malheureusement, le bilan présenté fin 2016 par le ministère de la sécurité fait état d’une augmentation de ce chiffre : on note 501 morts en 2016. La seconde moitié de l’année 2016 aura donc été plus dangereuse que la première au vu du premier bilan des accidents et des décès fait en juillet.

En cause, plusieurs violations du code de la route dont l’excès de vitesse.

Le ton sera durci par les forces de l’ordre en cette nouvelle année. Selon le ministre Yark Damehame, la sensibilisation ira de pair avec la répression. « Si c’est le fait de réprimer qui fera que les gens vont respecter le code de la route, on mettra le paquet », a-t-il déclaré.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don