Revue de presse de ce 1er juin

Les réformes, quand elles nous tiennent.

Les questions liées aux réformes constitutionnelles et institutionnelles continuent d’être soulevées par les journaux. Il en est le cas ce jeudi.

Les réformes constitutionnelles et institutionnelles, les journaux ne cessent plus d’en parler. Jeudi, Liberté annonce que les travaux en commission au niveau de l’assemblée nationale autour de la proposition de loi des partis ANC et ADDI, suspendus, « La majorité Unir rédige un rapport lapidaire pour justifier le blocage ».

« A lieu de terminer l’étude de la proposition de loi et adresser le rapport au bureau de l’assemblée nationale, la majorité parlementaire a préféré fouler aux pieds la décision de la Cour constitutionnelle. Le RPT/unir s’est encore servi de sa majorité pour bloquer les travaux », commente le journal.

Le quotidien mentionne aussi que « L’ANC en appelle aux Chefs d’Etats de la CEDEAO pour amener Faure Gnassingbé à réaliser les réformes », faisant référence à un communiqué rendu public par le parti de Jean-Pierre Fabre.

Le Bâtisseur, lui, revient sur un meeting de CAP 2015 le week-end dernier, rencontre au cours de laquelle, le chef de file de l’opposition, M. Fabre, a invité le peuple « à prendre ses responsabilités…et se tenir prêt pour les manifestations que le CAP 2015 va lancer bientôt pour exiger les réformes ».

Si les réformes ne sont pas encore exécutées, c’est parce que « Faure Gnassingbé », affirme Le Perroquet. Le journal désigne pour « Unique obstacle » à la « problématique des réformes », le Chef de l’Etat.

Flambeau des démocrates, s’intéresse, de son côté, à l’Accord UC-RPT qui rappelle-t-il a 7 ans. Selon le journal, cet accord est devenu un « monstre à deux têtes vidé de son contenu » et « a créé plus de problèmes qu’il n’en a résolus ». Pour lui, il s’agit d’une action qui a « précipité la mort politique de Gilchrist Olympio » et « l’émergence d’une nouvelle caste d’opposants avec la création de l’ANC », parti dont le premier responsable, Jean Pierre Fabre, « n’a pas encore compris qu’avec lui, aucune victoire n’est garantie ».

Le Rendez-vous fait une sorte d’autopsie de l’économie nationale. Il accuse Faure Gnassingbé de favoriser « la présidence à vie, la corruption et l’impunité » et se pose une multitude de questions se basant sur des exemples liés à l’assainissement des finances publiques au Bénin et au Ghana.

Qui parle d’économie parle de système bancaire. La Nouvelle Tribune s’y intéresse et propose aux lecteurs « Les maux dont souffre le secteur bancaire togolais ».

Diplomatie, Togo Matin informe que « Mme Ige Olatokunbo, directrice du Centre régional des Nations-Unis pour la Paix et le Désarmement (UNREC) est en fin de mission au Togo » et que pour cette raison, elle a été reçue mercredi par le Chef de l’Etat. Informations confirmées par le quotidien Togo Presse.

Enfin, sports, La Symphonie s’intéresse au sacre du Club Espoir de Tsévié, vainqueur du championnat national de deuxième division. « 35 ans après, le club de Zio revient dans la cour es grands », lit-on.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don