Résultats au 1er trimestre 2011

Les recettes budgétaires en hausse dans la zone

Les recettes budgétaires totales des Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) se sont chiffrées, à fin mars 2011, à 1.061,0 milliards de francs Cfa contre 973,1 milliards de francs un an plus tôt, en liaison avec la hausse respective de 7,7% et 23,5% des recettes fiscales et non fiscales. D’après la Note d’information 2ème trimestre 2011 de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao), cette évolution refléterait les effets induits de la reprise de l’économie mondiale sur le recouvrement des droits de douane.

Les dépenses et prêts nets se sont accrus de 8,1%, en passant de 1.046,9 milliards au premier trimestre 2010 à 1.132,1 milliards sur la même période de l’année 2011. Cette situation est en relation principalement avec la hausse des dépenses courantes qui ont enregistré une augmentation de 8,3%, explique la Banque centrale. Les dépenses en capital sont passées de 339,7 milliards à fin mars 2010 pour s’établir à 384,5 milliards à fin mars 2011, en rapport avec la reprise de certains programmes et projets d’investissement dans les infrastructures de transport routier, notamment au Mali, au Sénégal et au Togo, réalisant ainsi un accroissement de 13,2%.
Ainsi, l’exécution des opérations financières des Etats à fin mars 2011 est caractérisée globalement par une aggravation des déficits publics, en liaison avec une expansion plus marquée des dépenses malgré une amélioration sensible du recouvrement des prélèvements obligatoires. Toutefois, ces contraintes financières ont été atténuées par une hausse des ressources extérieures, notamment les dons projets et les appuis budgétaires reçus des partenaires au développement, en soutien aux programmes économiques exécutés par les pays de l’Union.

Les ressources extérieures mobilisées se sont chiffrées à 103,5 milliards de francs à fin mars 2011 contre 82,1 milliards un an auparavant, soit un accroissement de 21,4 milliards. Au total, le déficit global, base engagements, hors dons, s’est situé à 174,7 milliards au cours du premier trimestre de l’année 2011 contre 155,9 milliards un an auparavant.

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don