Centre de formation des professions de justice

Les officiers de police s’approprient l’outil informatique

En vue de faire mieux face à la nouvelle délinquance et aux technologies de l’information et de la communication (TIC), les officiers de police prennent part depuis ce lundi au Centre de formation des professions de justice (CFPJ) à Lomé, à la maîtrise de l’outil informatique.

Il sera question pour ces policiers de s’adapter à certains logiciels, d’apprendre à cacher leur travail, à saisir leurs PV d’enquête et à les garder pour d’autres enquêtes.

Pour le Directeur du Centre de formation des professions de justice (CFPJ), M. Suzanne Soukoudé, ils veulent que ces acteurs qui interviennent dans la chaîne pénale s’approprient l’usage de l’outil informatique pour les investigations. « Nous voulons qu’ils constatent également les preuves et assurer la traçabilité », a-t-il ajouté.

A l’ouverture des hostilités, le ministre de la Justice, M. Pius Kokouvi Agbétomey a encouragé les participants tout en les invitant à plus d’attention et de sérieux dans le travail surtout aux échanges.

« La riposte à la criminalité de notre temps, doit avoir pour socle, la parfaite maîtrise des moyens utilisés par les délinquants comme leur modus vivendi », a-t-il indiqué.

Cette formation, il faut le souligner, s’inscrit dans le cadre du Programme national de modernisation de la justice togolaise (PNMJ).

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don