Revue de presse du mardi 18 juillet 2017

Les luttes « Evala » tiennent la route

Les luttes traditionnelles Evala édition 2017 ont démarré depuis dimanche dans la préfecture de la Kozah.

Dans la mi-journée de ce lundi, le canton de Tchitchao a livré sa finale suivie par le président de la République Togolaise, Faure Gnassingbé, lit-on à la Une de Togo Presse. Pour cette finale, poursuit-il, les empoignades ont opposé la coalition de Bou-Fatou en blanc à celle de Kigbèling-Hazè-Lohou en rouge. « L’application des conseils et techniques a permis à la coalition de Bou-Fatou de battre largement leurs homologues avec un score de 40 points contre 11 », ajoute-t-il.

L’Union pour la Patrie montre qu’il s’agit de joutes initiatiques dont le but avoué est la préparation de l’adolescent Kabyè à l’entrée dans la vie adulte.

En économie, Le Medium parle de la transformation du Groupe Togo Telecom. Pour qui, l’adoption des décrets lors du dernier Conseil des ministres marque ainsi la bonne volonté du Gouvernement qui a initié depuis 2015, un vaste programme de transformation et de mise à niveau du Groupe Togo Telecom, afin d’adapter celui-ci aux enjeux et défis actuels.

A la une de Liberté, on peut lire : « Route Lomé-Vogan-Anfoin : En plus des 26 milliards dilapidés, la reprise des travaux coûtera 31 milliards de francs CFA ». Le quotidien privé ajoute : « Faure Gnassingbé, caution du crime économique ».

« Congrès de toutes les croisades, UNIR : La guerre des tranchées déclenchée, la nuit des longs couteux en gestation », apprend-on de L’Indépendant Express.

L’Alternative fait un clin d’œil au BAC2 2017 et titre : « Un réseau de tricherie démasqué au centre d’écrit de Kouvahey ». Le journal précise par la suite que : « 150.000 francs CFA pour accéder à des épreuves corrigées sur whatsapp  ».

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don