La décentralisation en marche au Togo

Les locales dans moins de deux ans

Le gouvernement a organisé du 06 au 08 décembre à Lomé un atelier sur la décentralisation. Il en ressort que les élections locales auront lieu avant la fin de l’année 2018.

Le processus de décentralisation a été passé en revue par des acteurs y concernés à Lomé du 06 a 08 décembre dernier. Organisées par le gouvernement togolais par le biais du ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales avec le soutien du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD), ces assises avaient pour but de faire le point des actions entreprises par les autorités en matière de décentralisation et faire des recommandations pour la réalisation de ce processus.

Représentants des institutions de la République, acteurs de la société civile, représentants de partis politiques, chefs traditionnels, etc. ont pris part à ces travaux présidés par l’ancien premier ministre Arthème Ahoomey-Zunu.

Il découle de cet atelier que les élections locales auront lieu au plus tôt en décembre 2017 ou au plus tard en fin 2018.

« Si les élections locales ne sont pas organisées avant décembre 2018, le gouvernement togolais n’aura pas de mot pour s’expliquer. Nous avons dit que le processus de décentralisation est inévitable. Il est nécessaire et il faut le faire », a indiqué M. Arthème Ahoomey-Zunu à la fin de la rencontre.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don