Coopération Sud-Sud

Les liens Togo-Niger et Togo-Burkina-Faso se resserrent.

Les ministres des affaires étrangères du mali et du Burkina Faso ont été reçus mardi par le chef de l’Etat. Le renforcement des liens bilatéraux entre d’une part le Togo et le Mali et de l’autre entre le Togo et le Burkina Faso ont meublé les discussions.

Abdoulaye Diop, ministre des affaires étrangères du Mali, a rencontré ce 04 avril à la Présidence de la République, le premier responsable des lieux. Au cœur des échanges, la coopération entre les deux pays. Il a saisi l’occasion pour exposer à Faure Gnassingbé es évolutions de la situation sociopolitique et économique.Aussi a-t-il transmis au Chef de l’Etat togolais un message de son homologue malien, Ibrahim Boubacar Keita.

« J’ai transmis au Président Faure Gnassingbé un message d’amitié et de fraternité de son homologue malien et souligné notre volonté de travailler à renforcer et à consolider les relations entre le Togo et le Mali », a-il indiqué à sa sortie d’audience.

Faure Gnassingbé et la délégation malienne

Après le ministre malien, c’est son homologue burkinabé, Alpha Barry, qui a été reçu par le Chef de l’Etat. Lui aussi était porteur d’un message de son président au chef de l’Etat Faure Gnassingbé. Là encore, les relations bilatérales, mais cette fois entre le Togo et le Burkina-Faso, ont été l’essentiel des échanges.

Alpha Barry reçu par Faure Gnassingbé

Dans l’après-midi, le chef de l’Etat s’est entretenu avec le président de l’Assemblée nationale du Burkina, Salifou Diallo. L’’homme est présent dans la capitale togolaise à la faveur de l’ouverture de la première session ordinaire de l’assemblée nationale.

« Nous avons abordé des questions de coopération entre nos deux parlements. Vous savez que le Togo, c’est une profondeur stratégique du Burkina. Si l’économie togolaise prospère, le Burkina en tire profit, donc nous avons échangé sur ces sujets, et sur un sujet plus particulièrement qui préoccupe le Burkina et les pays sahéliens, la lutte contre le terrorisme » a précisé le président de l’Assemblée nationale du Burkina.

Salifou Diallo échangeant avec Faure Gnassingbé

Notons que le Burkina-Faso et le Niger participent à la seconde édition du printemps de la coopération germano-togolaise qui se déroule à Lomé depuis hier, 03 avril.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don