Zone franche de Lomé

Les industries non opérationnelles intéressent le ministre Ihou

Le Ministre de l’Industrie et du Tourisme Gabriel IHOU Yaovi s’est rendu le mardi 26 juillet 2017 sur le site des industries non opérationnelles de la zone franche de Lomé.

Le Ministre du tourisme a entamé son périple par une descente à la Société Togolaise d’Enlèvement des ordures Ménagères et Assainissement (SOTOEMA). La délégation ministérielle a ensuite visité la société SICOLEP spécialisée dans la fabrication d’alcool et de peinture puis le Centre de Formation aux Métiers de l’Industrie à la cartonnerie. La tournée s’est achevée à l’Union Industrielle, une unité spécialisée dans la fabrication des liqueurs.

Le constat était le même pour toutes les unités industrielles visitées par le ministre de l’Industrie et du Tourisme Gabriel IHOU Yaovi, à savoir que plusieurs sites qui ont reçus l’agrément du gouvernement pour mener des activités dans l’espace de la zone franche et donner de l’emploi aux jeunes sont restés inactifs jusqu’ici.

Selon le ministre de l’industrie, cette situation va à l’encontre de la politique du gouvernement dont l’objectif est de faire du secteur de la zone franche, un secteur pourvoyeur d’emploi et qui contribue à l’économie nationale.

A en croire Gabriel IHOU, cette situation ne saurait perdurer, car selon lui, des mesures idoines seront prises dans les tous prochains jours pour régulariser la situation de ces entreprises qui sont sans activités. Cependant, prévient-il « tous ceux qui ne s’y conformeront pas subiront la rigueur de la loi ».

dépechestogo.com

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don