Grève dans le monde judiciaire togolais

Les greffiers s’exécutent

Les greffiers sont en grève depuis ce 22 mai sur l’ensemble du territoire national.

Comme annoncé, plus de 200 greffiers du Togo sont entrés en grève ce 22 mai et ce pour trois jours. Ils réclament de meilleures conditions de travail à travers l’adoption d’un statut particulier au secteur.

« Ce n’est pas de gaieté de cœur que les greffiers ont décidé d’entrer en grève. Nous savons combien cela pénalise le justiciable, porte un coup dur à la vie des détenus en attente de jugement et paralyse le service de la justice. Mais nous savons aussi que vous comprenez la situation, et vous rassurons de notre disposition à reprendre le service aussitôt qu’une solution est trouvée à nos revendications », a indiqué Me Moise Akebim, secrétaire général du Syndicat national des greffiers du Togo (SNGT) et de l’Association des greffiers du Togo (AGT).

Selon nos informations, la grève est reconductible si des solutions ne sont pas trouvées aux revendications des manifestants.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don