Chemin de croix

Les fidèles catholiques ont prié pour le Togo

Le traditionnel rituel de la passion du Christ qui précède la fête de Pâques, a été observé ce vendredi dans les rues de Lomé par les fidèles chrétiens catholiques.

Dénommé « Chemin de croix » en mémoire aux souffrances subies par Jésus Christ, selon la Bible, ce rituel a démarré à 12 heures 15 en face de la pharmacie Gbézé pour les fidèles de l’Eglise catholique Sainte Rita de Lomé.

Marche, arrêts, agenouillements, prières, tels sont les différents mouvements observés sur toutes les rues parcourues par ce cortège composé de prêtres, de femmes, d’hommes, d’enfants et de jeunes tous vêtus de rouge. Les fidèles catholiques sont accompagnés dans leur rituel par les forces de sécurité.

Selon un fidèle, thuriféraire, faire le chemin de croix a toute une signification pour les fidèles catholiques. « C’est une cérémonie qui nous fait revivre les événements de la passion de Jésus et nous fait réfléchir à la signification de ces événements », a-t-il indiqué.

Au cours des arrêts, des prières sont faites aussi bien pour les fidèles chrétiens eux-mêmes que pour le Togo.

Il faut rappeler que le chemin de croix de cette année est spécial. Les fidèles chrétiens catholiques, tout en priant pour eux-mêmes, ont formulé des intentions de prières pour la purification et la repentance sur toute l’étendue du territoire. Une prière pour la paix au Togo à la fin du Chemin de croix a été dite partout où ce rituel est observé.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don