Parutions du lundi 19 juin 2017

Les étudiants durcissent le ton

Plusieurs sujets font la Une des journaux parus en kiosques ce Lundi.

En éducation, Liberté parle de l’Université de Lomé qui a été au « Cœur » des trois (3) jours de terreurs. Pour le quotidien privé, le campus de Lomé a une fois de plus été en ébullition la semaine dernière, notamment les 14, 15 et 16 juin 2017. « Alors qu’ils tenaient une Assemblée générale informative le 14 juin, les étudiants ont été sans aménagement réprimés par des forces de l’ordre pour qui la franchise universitaire reste visiblement ‘’une faible’’ », informe-t-il.

Le Correcteur qualifie les mouvements des étudiants de répression « sauvage et barbare ». « C’est inhumain et ignoble, ce qui s’est passé la semaine dernière dans l’enceinte de la plus grande école d’où sortiront les futures autorités du Togo. L’horreur de la méchanceté humaine s’y sont donné rendez-vous avec certainement la bénédiction de ceux qui ont la responsabilité de sa gestion », déplore le journal.

Sur la même longueur d’onde mais en des termes différents, Togomatin informe son lecteur que les examens scolaires démarrent aujourd’hui avec le Baccalauréat première partie (BAC I). Selon le Bi-hebdomadaire, ces examens de fin d’année scolaire débutent très formellement le mardi 20 juin par le BAC I et s’en suivront d’autres examens comme le BEPC, le CEPD et le BAC II. « Les candidats s’attèlent aux révisions ! Mais comment s’organiser ? Des conseils et une guide pour réviser efficace et être prêt pour le jour ‘’J’’ sans trop de stress », s’interroge-t-il.

En politique, Forum de la semaine évoque le problème de réformes constitutionnelles et institutionnelles tout en citant : « L’ajournement de la proposition de loi ANC-ADDI place la coalition CAP 2015-G6 aux pieds du mur ». Pour le quotidien privé, CAP 2015 et le G6 ont appelé le gouvernement à prendre immédiatement l’initiative de discussions entre le Pouvoir et l’Opposition pour parvenir à des solutions consensuelles permettant à l’Assemblée nationale, dans une deuxième étape, de mettre en œuvre, avant les prochaines échéances électorales, les autres réformes urgentes préconisées par l’APG et portant sur le Fichier électoral, le découpage électoral, la décentralisation, le contrôle des comptes de campagne, la CENI, la HAAC et la Cour Constitutionnelle.

Evoquant la question de résolution de la crise Bissau Guinéenne, Togo presse fait savoir que le Chef de l’Etat a échangé avec le représentant spécial du secrétaire général de l’Organisation des nations unies (ONU), M. Mobido Touré, vendredi dernier au Palais de la présidence de Lomé. « A l’issue de l’entrevue, le secrétaire général de l’ONU a déclaré à la presse avoir évoqué avec le président de la République Togolaise, Faure Gnassingbé, en sa qualité de président en exercice de la CEDEAO, les dossiers qui lui ont été confiés par ses pairs, notamment celui de la Guinée-Bissau », explique-t-il.

En économie, Golfe Info écrit : « Groupe ECOBANK : En finir avec les 864 millions de dollars de créances douteuses qui plombent les résultats ».

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don