Suite à la décision du gouvernement

Les élèves ont repris les cours ce lundi

Le débrayage dans l’enseignement primaire et secondaire avec la sortie des élèves dans la rue bâtons, gourdins et pierres à la main, pour protester contre « l’absence de leurs enseignants », avait conduit le gouvernement à fermer temporairement les écoles.

Vendredi dernier, les syndicats et l’exécutif ont trouvé un accord sur les principales revendications des travailleurs de l’administration générale. A la suite des discussions un communiqué a été rendu public appelant les fonctionnaires à reprendre leur poste respectif.

Aussi une décision (lire communiqué) de reprise des cours a-t-elle été prise pour la reprise des cours sur toute l’étendue du territoire national.

Ainsi, les élèves sont retournés à l’école ce matin malgré les hésitations de certains enseignants.

Communiqué du gouvernement

Les mouvements de grève, qui ont affecté les secteurs de l’éducation, de la santé et de
l’administration générale et qui ont été ponctués par des manifestations d’élèves sur les
voies publiques, avaient amené le Gouvernement à décider le mardi 17 février 2015, la
fermeture temporaire des établissements scolaires de l’enseignement général et de
l’enseignement technique tant publics que privés sur l’ensemble du territoire national.
Cette mesure était dictée avant tout par le souci de préserver la sécurité des élèves et des
usagers des voies publiques en évitant les dérapages et les risques que les
manifestations de rues comportent. Elle visait également à favoriser la restauration d’un
climat de calme et de sérénité indispensable pour un dialogue fructueux entre tous les
acteurs concernés.
Dans cet esprit, des discussions ont été engagées entre les organisations syndicales et le
gouvernement du 17 au 20 février 2015. Ces discussions ont abouti à un accord, créant ainsi les conditions favorables à une reprise normale des cours.
Par conséquent, le gouvernement décide la réouverture de tous les établissements scolaires tant publics que privés de l’enseignement général et de l’enseignement technique à compter du lundi 23 février 2015.
Le gouvernement invite les enseignants, les élèves et les parents d’élèves à œuvrer pour préserver la sérénité nécessaire au bon déroulement de l’année scolaire. Il demande par la même occasion à tous les fonctionnaires de tous les secteurs de la fonction publique de reprendre leurs activités et de faire en sorte que l’Administration Générale remplisse ses devoirs régaliens.
 Fait à Lomé, le 22 février 2015

  Le gouvernement

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don