Attentats en Egypte

Les coptes d’Egypte limitent les célébrations de Pâques

Après deux (2) attaques kamikazes conduites par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) dimanche contre une église copte à Tanta et une autre à Alexandrie, dans le nord de l’Egypte, faisant 45 morts, l’Eglise copte en Egypte a décidé mercredi de limiter les célébrations de Pâques aux messes et demandé un renforcement de la sécurité des églises, compte tenu de ces attentats meurtriers contre cette communauté.

Les Coptes d’Egypte, la communauté chrétienne la plus importante et la plus ancienne du Moyen-Orient et qui représente 10% des 92 millions d’Egyptiens, craignent de nouvelles violences lors de la fête de Pâques qui sera célébrée dimanche.

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, l’église a jugée bon d’organiser les messes le samedi soir à la veille de la fête vu les circonstances actuelles et leur solidarité pour les familles des victimes.

« Contrairement aux années précédentes, il n’y aura pas de décorations dans les églises et les pièces réservées à l’accueil des fidèles voulant présenter leurs vœux pour la fête resteront fermées », a expliqué le père Sergios, Secrétaire du Patriarcat.

A l’occasion de Pâques, a-t-il poursuivi, le pape copte offre d’habitude des bonbons et des chocolats aux enfants en recevant les fidèles après la messe. « Cette cérémonie sera également annulée », a-t-il ajouté.

En décembre dernier, une autre attaque jihadiste contre une église du Caire avait coûté la vie à 29 personnes.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don