Le rendez-vous de la presse ce jeudi

Les anniversaires, il y en a plein en janvier.

La presse, ce jeudi, s’intéresse aux 50 ans de gouvernance de la famille Gnassingbé, aux réformes politiques, institutionnelles et constitutionnelles et aux incendies des marchés de Lomé et de Kara.

Janvier 1967- Janvier 2017, voilà bien 50 ans déjà que la famille Gnassingbé est au pouvoir. Le sujet préoccupe ce jeudi Liberté. « De père en fils, ils (Les Gnassingbé) ont de fait, transformé le pays en une monarchie » faisant de « l’alternance politique, cette quête sempiternelle et insaisissable », écrit le journal. Liberté fait cas d’un prétendu pacte signé par feu Gnassingbé Eyadéma pour diriger le pays pendant 50 ans, lequel accord serait en cours de renouvellement par l’actuel Président de la République. Un moyen satanique qui empêche, selon le journal, l’alternance au sommet de l’Etat, tant réclamée par certaines voix.

Autres attentes de la population, les réformes politiques, constitutionnelles et institutionnelles et la décentralisation. Pour y parvenir, Fraternité rappelle la création le 09 janvier dernier d’ « une coalition informelle ». « Sans dénomination ni bureau directeur, cette coalition…se veut un cadre inclusif ouvert à tous…il ambitionne de répondre aux aspirations des Togolais en s’appuyant sur les principaux éléments de consensus acquis lors des différentes assises de la classe politique », précise le journal. Ce regroupement n’apportera rien, semble dire, de son côté, Le Changement, qui propose ce jeudi aux lecteurs son numéro 532. « Au lieu de joindre leurs voix au CAP 2015 pour se faire une santé politique solide, un regroupement de 6 partis sans nom créé pur arnaquer le peuple », titre le journal qui commente, « même si l’initiative est noble, ceux qui composent cette coalition n’inspirent aucune confiance. On les a déjà vus plusieurs fois à l’œuvre. Ils n’ont aucune ambition pour ce pays. Leur politique n’est que la politique du ventre ».

En attendant, « Faure Gnassingbé (est-il) enfin décidé à passer des discours à l’acte en 2017 », s’interroge Warra les vainqueurs. Le journal fait allusion à la mise en place par le Chef de l’Etat de la Commission de réflexion sur les réformes politiques et celle de la Haute autorité de lutte contre la corruption. Sur le sujet Chronique de la Semaine trouve qu’ « au lieu d’applaudir, l’ANC crie encore au scandale ». Pour le journal, « les manœuvres actuelles de l’ANC laissent penser que les propositions qui seront faites par la commission de réflexion sur les réformes -dont la tête des membres ne semble pas plaire aux dirigeants de l’ANC- seront une fois encore rejetées dans le souci de saboter encore une fois, la volonté manifeste du Président Faure Gnassingbé d’opérer les réformes ».

Un autre anniversaire pour le Togo même s’il est triste : les incendies des marchés de Lomé et Kara de janvier 2013. Golfe Info retrace dans sa parution du jour les temps forts de ce dossier. La Nouvelle Tribune revient aussi sur l’affaire qu’elle analyse avec Comi Toulabor, enseignant-chercheur et politologue.

Togo presse, lui, dans son numéro 9955 de ce jour, dévoile le programme de la cérémonie officielle de présentation de vœux du nouvel an 2017 au Chef de l’Etat. Le corps diplomatique et consulaire, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales internationales seront les premiers à démarrer cette présentation de vœux le mardi 17 janvier 2017.


A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don