Corruption frontalière

Les agents de lutte contre la sécurité à l’école des valeurs éthique et morale

Les agents des forces de l’ordre et de la sécurité et le personnel des douanes de la frontière de Kodjoviakopé ont été sensibilisés ce jeudi à Lomé, par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Col. Yark Damehame sur les valeurs éthique et morale ceci afin de mettre fin à la corruption frontalière.

Cette séance de sensibilisation rentre dans le cadre de la visite du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, à la frontière Kodjoviakopé.

« Normalement, lorsqu’un citoyen de la CEDEAO arrive à la frontière, il a une carte d’identité, il exhibe. On vérifie si l’image le ressemble et il continue », a indiqué le Col. Damehame. La pratique anormale, a-t-il ajouté, c’est quand il vient, il tend sa carte d’identité, c’est bien lui, et du coup il fait quelque chose de suspect.

Selon lui, aucun citoyen de la CEDEAO ne doit se sentir tracassé lorsqu’il veut franchir une frontière.

Les citoyens des États membres de la CEDEAO jouissent d’une liberté de circulation à l’intérieur de cet espace.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don