Les affaires Pascal Bodjona dite « affaire d’escroquerie internationale » et celle de Kpatcha Gnassingbé dite « atteinte à la sûreté de l’Etat » amenées devant la Cour de justice de la Cedeao par les avocats des deux accusés sont mises en délibéré pour le 24 avril 2015. (source judiciaire - Abuja)

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don