3ème édition des JPO de la presse

Le rôle des médias dans « le vivre ensemble » au Togo

Le centre Blue Zone de Cacaveli (Lomé) accueille à compter de ce 15 décembre la troisième édition des Journée portes ouvertes (JPO) de la presse togolaise.

Ateliers sur l’exercice du métier de journalisme, émissions en live, tables-rondes, expositions de journaux et matériels de production, etc. voilà ce à quoi donnent droit les professionnels de médias aux populations du 15 au 17 décembre à Lomé. Ceci à l’occasion de la troisième édition des JPO de la presse. L’événement, organisé par Conseil national des patrons de presse (CONAPP), entend promouvoir l’image de la presse togolaise, permettre aux professionnels des médias de s’ouvrir au public et lui montrer leur savoir-faire.

« La presse togolaise à l’image de celle d’autres pays africains, est en pleine mutation. Elle doit faire face à de nombreux défis dont ceux d’une professionnalisation et d’une meilleure insertion dans le tissu socio-économique. Il est donc impérieux pour nous de nous retrouver à des occasions comme celle qui nous rassemble ce matin, pour compléter et partager nos connaissances sur des problématiques stratégiques à notre profession qui doit nécessairement évoluer et être assainie si nous voulons qu’elle constitue un véritable pouvoir et un outil important au service de la communauté », indique le président du CONAPP, Jean-Paul AGBO-AHOUELETE.

Visite de l’exposition de matériels de production par les officiels

Pour cette troisième édition, le thème retenu par les organisateurs est Médias, laïcité et dialogue inter-religieux. Un choix qui n’est pas anodin.

« Le thème que nous avons choisi de développer peut paraître surprenant lorsqu’on se réfère à la situation dans notre pays. Mais lorsqu’on élargit la perspective, on se rend compte de l’importance de parler aujourd’hui de la laïcité et du dialogue interreligieux, gages d’une paix sociale que de nombreux pays africains recherchent désespérément. Faut-il se reposer sur nos lauriers parce que dans notre pays, les communautés religieuses cohabitent pacifiquement ? Faut-il fermer les yeux parce qu’au Togo la laïcité garantie par la Constitution ne souffre d’aucune polémique ? », justifie le président du CONAPP, Jean-Paul Agbo.

Le ministre de la communication ouvrant les travaux

Notons que les travaux de cette troisième édition des JPO ont été lancés par le ministre de la communication, de la culture, des sports et de la formation civique, Guy Madjé Lorenzo.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don