Signature de convention entre la HAAC et les médias audiovisuels

Le professionnalisme au bout des ondes

La Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) a signé ce jeudi 19 mai 2016 à Lomé, une convention de renouvellement des autorisations d’installation avec 37 médias audiovisuels privés de toutes les régions du Togo.

Du côté des médias, cette convention a été signée par les promoteurs et directeurs et du côté de la HAAC par Djagou Balogou Donko, vice-président de la HAAC.

Inscrites au nombre des normes professionnelles de l’éthique et de la déontologie du journalisme au Togo, ces autorisations d’installation et d’exploitation sont de 10 ans pour les médias audiovisuels et 5 ans pour les radios.

La cérémonie de signature de convention s’est déroulée en présence du ministre de la Communication, de la culture, des sports et de la formation civique, Guy Madjé Lorenzo, du Directeur général de l’Autorité de réglementation des secteurs de postes et de télécommunications (ART&P) Abayeh Boyidi, et de Nicolas Berlanga-Martinez, Chef de la Délégation de l’Union Européenne (UE) au Togo.

Cette thématique forte révélatrice vise à amener les promoteurs et directeurs de radios et télévisions privées au respect des normes professionnelles de l’éthique et de la déontologie du journalisme.

Selon le vice- président de la HAAC, « cette signature de convention est un évènement majeur qui permet à la HAAC de dresser un tableau exhaustif des médias audiovisuels privés de Lomé et de l’intérieur du pays qui ont consenti un effort considérable en se conformant aux normes de diffusion des programmes audiovisuels et qui surtout ont fait montre de professionnalisme dans leurs prestations. »

« La régulation des médias audiovisuels privés est une œuvre d’éveil et de suivi qui nécessite des valeurs cardinales d’écoute et de disponibilité indispensables à la professionnalisation du métier  », a laissé entendre pour sa part, le ministre Lorenzo.

Il a également marqué qu’en dépit des difficultés de tous genres rencontrées sur le terrain, les promoteurs et directeurs des médias concernés viennent ainsi de réussir à mettre leurs organes au diapason de l’évolution technologique moderne.

A la suite du ministre, le vice-président de la HAAC a de son côté vivement exhorté les directeurs des organes qui n’ont pas encore fait acte de signature de ces conventions, à aller dans le sens de ces 37 médias.

A travers cette cérémonie, trente-et-un (31) médias audiovisuels renouvellent leurs autorisations, six (6) les signent pour la première fois.

Rappelons que les autorisations d’installation et d’exploitation sont respectivement de 10 ans pour les médias audiovisuels et 5 ans pour La radiodiffusion sonore.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don