Incendie chez Foly Satchivi

Le président de la LTDE parle d’une ’’tentative d’élimination physique’’

Un débat intense a eu lieu ce jeudi sur les réseaux sociaux, comme quoi la chambre à coucher du président de la Ligue togolaise des droits des étudiants (LTDE), Foly Satchivi a été incendié. D’autres encore disaient que l’information était fausse.

Quelques heures après dans l’après-midi, le premier responsable de ladite association a donné une conférence de presse dans la maison où l’incendie a eu lieu.

Selon lui, il s’agit tout simplement d’une ’’tentative d’élimination physique’’.

« J’ai commencé par courir pour aller arrêter celui que j’ai vu parce que j’ai remarqué que la personne sortait par la porte qui se trouve juste à côté de ma chambre, mais les frères m’ont arrêté, il y a certains qui m’ont pris par la ceinture et d’autres qui se sont jetés sur moi et qui m’ont interdit de ne pas sortir », a indiqué le président de la LTDE.

M. Satchivi dit constituer une ’’menace’’ pour les autorités gouvernementales et universitaires avec ses prises de position pour voir changer les choses à l’université de Lomé.

Ce dernier demande à ce que les revendications liées au manque de bus pour le transport estudiantin soit prise en compte sans oublier la tranche qui ne sort pas souvent à temps et d’augmenter de 100% le montant des bourses et allocations de secours pour atteindre 24.000 francs CFA par mois pour les allocataires et 36.000 francs CFA pour les boursiers.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don