Après son élection...

Le nouveau président du FIDA à Lomé

Le chef de l’Etat s’est entretenu ce 13 mars, avec Gilbert Houngbo, le nouveau président du FIDA.

Les 14 et 15 février dernier se tenait à Rome (Italie) la 40ème session du conseil d’administration du Fonds international de développement agricole (FIDA). Occasion pour l’institution spécialisée de l’ONU de se doter d’un nouveau président en remplacement du Dr Kanayo F. Nwanze. Et c’est le l’ancien premier ministre togolais Gilbert Houngbo qui a été élu à ce poste.

Ce 13 mars, l’homme a rendu visite au Président de la République pour le remercier et à travers lui le peuple togolais pour le soutien à lui apporté.

« Naturellement il faut que je vienne remercier le Chef de l’Etat. Il a été la pierre angulaire en prenant d’abord la décision de présenter ma candidature et ensuite de suivre personnellement ce dossier sur lequel un travail acharné a été abattu. C’est aussi l’occasion pour moi de remercier le gouvernement qui s’est beaucoup impliqué à des degrés divers mais aussi tout le peuple togolais » a-t-il précisé à sa sortie d’audience.

Élu pour quatre ans avec une limite de deux mandats, Gilbert Houngbo entend plaider à travers des actions décisives sur le plan mondial, pour une extension rapide des services financiers ruraux axés sur les petits exploitants. Il sera responsable de la conduite des affaires du FIDA et assurera l’organisation de ses travaux. Il aura le même rang que les chefs élus des autres grandes institutions spécialisées des Nations Unies. Aussi sera-t-il membre du Conseil des chefs de secrétariat des Nations Unies, qui est présidé par le Secrétaire général de l’ONU, et qui guide la coordination des activités du système des Nations Unies dans son ensemble.

Gilbert Houngbo prendra fonction le 1er avril prochain.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don