Négoce et usage de pétards au Togo

Le ministre réclame le silence

Dans un communiqué qui’il a rendu public ce 14 novembre, le ministère de la sécurité et de la protection civile a rappelé l’interdiction de l’importation, la vente et l’usage des pétards assourdissants et autres objets de tout genre à l’approche des fêtes de fin d’année.

« Des instructions spécifiques sont données aux forces de sécurité pour procéder à leurs saisies, traquer et si besoin interpeller tout contrevenant », précise le communiqué.

Les pétards qui selon le ministère « troublent la tranquillité des populations » sont très souvent retrouvés sur les marchés en fin d’année et sont très utilisés par les jeunes.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don